Les enfants qui grandissent

« C’est quand même marrant. Un jour, vous recevez une facture de téléphone et vous vous rendez compte que vos enfants sont des adolescents. »

Milton Berle

Le respect dans l’armée française

Le sergent-chef Bonnetête doit passer un coup de fil urgent. Il s’apprête à utiliser une cabine téléphonique de la caserne, mais n’a pas de monnaie.

Voilà justement le deuxième classe Patimbert qui arrive en traînant ses Rangers. Le sergent lui demande :
– Soldat Patimbert, est-ce que vous auriez une pièce de 1 franc ?
– À l’aise, Blaise ! répond Patimbert.

Le sergent Bonnetête voit rouge :
– Est-ce que c’est une façon de s’adresser un supérieur ?! Maintenant je vais reposer ma question. Deuxième classe Patimbert, auriez-vous une pièce de un franc à me prêter ?

Et Patimbert :
– Chef, NON chef !

Les adolescents au poste

Deux jeunes lycéens venaient de se faire arrêter pour attentat à la pudeur, usage public et possession de marijuana… On les avait trouvés nus, bourrés, en train de fumer un joint dans la fontaine publique de la ville.

Le policier qui les avait ramenés au poste leur avait indiqué qu’ils pouvaient passer un coup de téléphone à leurs parents et qu’il les gardait au poste jusqu’à ce qu’on vienne les chercher.

À peu près trente minutes plus tard, un jeune homme fait irruption dans le commissariat. Le policier lui demande :
– Je suppose que vous êtes de la famille d’un de ces deux adolescents ?
– Heu… Non, pas du tout… Je suis venu pour leur livrer leur pizza…

Fatale erreur 629

Les perles : l’informatique

La hotline au client :
« – Service client X, bonjour !
– Oui, allô ?
– Oui.
– Oui, c’est moi, j’ai essayé ce que vous m’avez dit et ça m’a fait une erreur 629.
– Vous êtes ?
– Ah, c’était pas vous que j’ai eu avant ? »

La cornemuse des extraterrestres

En Écosse, une femme appelle son mari au téléphone :
– Sean, il faut revenir tout de suite à la maison ; il y a des extraterrestres qui viennent de débarquer dans le salon ! Ils ont six bras et émettent des sons bizarres que je ne comprends pas.
– J’arrive, dit le mari, tâche de les faire patienter.
– Oh ! pas de problème, dit la femme, cela fait un quart d’heure qu’ils discutent avec ta cornemuse.