Le français de l’ONU

À la tribune de l’ONU, on demande :
– Y a-t-il dans la salle un bon traducteur de français ?

Et une voix répond :
– Oui. Je !

Les barbares néologues

Les perles : la justice

On en entend des vertes et des pas très mûres de la bouche des avocats sur les bancs du tribunal. Jugez plutôt : « Il faut cesser de bouc-émissariser mon client ». Ou encore : « Autour de la périphérie des villes », qui se décline aussi en : « Aux quatre coins de l’Hexagone ». Voire : « Quand vous commencez une plaidoirie, fïnissez-la jusqu’au bout ! » Et même : « Votre client a fait preuve du mutisme le plus complet ». Quelques barbarismes et autres néologismes qui n’ont finalement qu’un seul mérite : réveiller les magistrats assoupis.

Le prêche de la fourmi

« Personne ne prêche mieux que la fourmi, et elle ne parle pas. »

Benjamin Franklin

Le cheval vapeur

C’est un cheval qui entre dans une boulangerie et demande à la boulangère :
– Bonjour madame la boulangère, je voudrais 4 croissants.

La boulangère étonnée et bien mal à l’aise car elle venait de vendre son dernier croissant lui répond :
– Désolé monsieur le cheval nous n’avons plus de croissant !

Et le cheval lui répond :
– Ce n’est pas grave, je suis venu en mobylette !

La boucle enfantine infinie

Un policier demande à un enfant :
– Où habites-tu ?
– Avec mes parents…
– Et où habitent tes parents ?
– Avec moi…
– Et où habitez-vous tous ?
– Ensemble…
– Où est votre maison ?
– À côté de la maison de mes voisins…
– Et où est la maison de vos voisins ?
– Si je vous le dis, vous ne me croirez pas !
– Dis-moi ?
– A côté de ma maison…