La mime Asiatique chez le boucher

Il était une fois…

Une asiatique qui venait de se marier à un français vivait à Paris…

La pauvre dame ne connaissait malheureusement pas beaucoup de mots en français ; mais elle réussissait quand même à communiquer avec son mari.

Sa difficulté était de se rendre chez les commerçants : Un jour, elle se rendit chez le boucher pour acheter des cuisses de poulet. Ne sachant pas comment le demander, elle leva sa jupe jusqu’a ses cuisses en baragouinant…
Le boucher comprit ; la dame retourna chez elle avec des cuisses de poulet.

Le lendemain, elle eut besoin de poitrines de porc … Encore une fois, ne sachant quoi dire au boucher, elle dégrafa sa blouse, et montra sa poitrine au boucher en baragouinant … Et encore une fois, la dame obtint ce qu’elle désirait.

Le troisième jour, la dame eu besoin de saucisses. Elle amena son mari chez le boucher…

A quoi pensiez-vous, bande de pervers ?

Son mari parle français, vous n’écoutez pas ce qu’on vous dit !

Rate this post