Le problème du grand méchant loup

Le petit chaperon rouge allait voir sa Grand-Mère quand tout à coup elle vit un grand méchant loup tapi derrière une souche.
« Ciel ! Que vous avez de grands yeux ! » lui dit-elle.
Et le loup s’enfuit sans demander son reste…

Un peu plus loin sur son chemin, le petit chaperon rouge vit le même loup caché derrière un arbre :
« Ciel ! Que vous avez de grande oreilles ! » lui dit-elle.
Et le loup s’enfuit à nouveau.

Un peu intriguée par ce comportement, le petit chaperon rouge poursuivit néanmoins son chemin. Au bout de 2 km, elle revit le loup, caché cette fois derrière une borne kilométrique.
« Ciel ! Que vous avez de grandes dents ! » lui dit-elle.

Alors le loup se mit à hurler :
« Mais putain, tu vas me laisser chier tranquille ! »

Le loup et la mère-grand

Le loup se rend chez la mère-grand et lui dit :
– Bon, aujourd’hui, j’en ai marre de te manger. Si on changeait le scénario et qu’on tirait notre coup ?

La mère-grand répond :
– Ecoute, je ne sais pas, je suis une femme, je ne suis pas faite pour les loups, je ne sais pas si ça va marcher . Et puis je suis vieille, ça fait longtemps que je ne l’ai pas fait…

Le loup réplique :
– Oh, ce n’est pas grave, au point ou on en est, on peut toujours essayer, non ?
La mère-grand finit par accepter et ils s’y mettent donc.

Le loup essaie une première fois, ça ne marche pas .
– Je t’avais dit que ça ne marcherais pas ! dit la mère-grand.
– Essayons encore… répond le loup.

Et il réessayèrent, plusieurs fois, toujours sans succès…

Et le loup de gueuler :
– Bon, elle se grouille l’autre conne avec son beurre ?