La prière du dictateur

Dans un pays d’Amérique du Sud dirigé par un farouche dictateur, ordre a été donne à tous les enseignants d’inculquer à leurs élèves cette règle de base : Matin et soir, vous devez faire une prière ainsi formulée : « Que vive longtemps notre glorieux président. Merci mon Dieu ».

Un enfant lève la main :
– Et si jamais notre glorieux président mourait ?
– En ce cas, vous direz simplement dans vos prières : « Merci mon Dieu ».

Le nouveau garde du corps

Un dictateur en Amérique du Sud engage un garde du corps.
– Ce qui m’aiderait, c’est que vous me donniez la liste des ennemis.
– La voilà, dit le dictateur, en lui tendant l’annuaire.

La lutte des deux Amériques

Les perles : le Baccalauréat 2017

« L’Amérique du sud ne peut pas lutter avec l’Amérique du Nord, à part le Brésil qui s’en sort grâce au football et à son carnaval. »