Les lourdes peines américaines

Les perles : la justice

Il n’y a guère qu’aux États-Unis qu’un tribunal puisse infliger à un accusé, par le jeu du cumul de peines, cinquante, soixante, quatre-vingts ou cent ans de prison. Comme disait un président de cour américaine à un récidiviste lourd : « Ne vous affolez pas, mon ami, vous ferez ce que vous pourrez ! »

L’incendie de la voix

Les perles : les assurances

« J’ai fait le 18 dès que j’ai aperçu les premières flammes et un pompier m’a répondu d’une voix éteinte qu’il ne fallait pas m’affoler. »

Les nouveaux sorciers

Les perles : la police

Un homme téléphone affolé. Il soupçonne son voisin de pratiquer la sorcellerie. L’apprenti sorcier ferait passer du courant électrique dans son corps, en utilisant… un micro-ordinateur.

Tout nu sur la plage

Les perles : la police

Affolé, M. X. contacte les gendarmes. Il a égaré son maillot de bain sur la plage et ne peut pas rejoindre son domicile.

Erreur d’interprétation

Un homme rentre chez lui plutôt que prévu. Sa femme tout affolée lui demande ce qu’il se passe. Il lui répond :
– Va fermer toutes les portes.
Quelque secondes plus tard, elle revient et lui répond que c’est fait.

Alors il lui dit :
– Va éteindre toutes les lumières et attend moi dans notre chambre, j’arrive !

Quelques minutes plus tard l’homme rentre dans la chambre et s’assure qu’elle a fait ce qu’il lui a demandé. La femme tout excitée lui demande ce qu’il a derrière la tête.

Alors son mari lui répond :
– Regarde ma montre… elle fait de la lumière !