Problème de miradors

Les perles : la justice

Nous avons des prisons modernes, véritables Cayenne électroniques. L’œil du surveillant, dans sa forme évoluée, est partout. Mais, tradition oblige, il faut des miradors. Du haut de ceux-ci, les gardiens mirent et admirent les alentours : du ciel des évasions, un hélicoptère peut surgir. Dans une prison de province, les gardiens veillent, jusqu’au moment où ils sont pris d’un besoin naturel. Les architectes ayant oublié d’installer des vespasiennes dans les miradors, cela les oblige à quitter les lieux précipitamment pour aller… aux lieux. Finalement, le danger d’évasion est dans l’évacuation !

La jalousie au tribunal

Les perles : la justice

Le jaloux est un client habituel des tribunaux. Il blesse, il tue à intervalles réguliers. On est même parfois jalouse et criminelle de mère en fille. Triste chromosome du crime. Comme disait un président à l’une de ces indécrottables jalouses : « Vous exercez sur votre époux, madame, une véritable surveillance policière. Pour vous, le mariage, c’est la communauté réduite aux aguets ! »

La fidélité n’a qu’un œil

Une candidate au mariage vient s’inscrire dans une agence matrimoniale. La directrice qui la reçoit commence à rédiger l’annonce :
« Jeune fille fine, élégante et distinguée, longs cheveux blonds… »

La jeune femme l’interrompt :
– Cela ne sera pas facile… comme vous pouvez le constater, je suis borgne.

La directrice poursuit alors la rédaction de l’annonce :
« Monsieur, avec elle, soyez fidèle car cette jeune femme vous aura à l’œil. »

La thermodynamique du ménage

Le français est une langue magnifique…

J’ai appelé un ami et je lui ai demandé ce qu’il faisait. Il m’a répondu qu’il travaillait sur « le traitement aquathermique des céramiques, du verre, de l’aluminium et de l’acier sous un environnement contraint ».

J’ai été très impressionné… mais pour mieux comprendre, je lui ai demandé des précisions et il m’a déclaré qu’en fait, il faisait la vaisselle à l’eau chaude… sous la surveillance de sa femme !