Les vieilles peaux

– Savez-vous, ma chère, dit une dame à une amie, qu’il ne faut pas croire ce que disent les gens ? Ainsi, on m’a assuré que vous étiez méchante.
– Oh, riposte l’amie, comme vous avez raison ! On m’a bien affirmé que vous étiez bonne !

On a le style ou on ne l’a pas

S’adressant à la vedette féminine du film, le metteur en scène s’écrie :
– Mais non ! Mais non ! Votre jeu est très mauvais ! Il faut que votre regard exprime tout à la fois mépris et méchanceté. Du venin ! Faites donc comme si voyant à l’instant votre plus grande ennemie avec son nouveau manteau de vison, vous disiez méchante et méprisante : Peuh ! Du lapin !

Méchants oiseaux

Quel est le comble de la méchanceté pour quelqu’un qui n’aime pas les oiseaux ?

C’est d’avoir des pigeons voyageurs et de déménager tous les huit jours pour les rendre fous.

Le chat en cage

Les perles : les vétérinaires

« Il est méchant, mon chat, chaque fois on est obligé de le mettre dans la cage à contorsion. » (cage de contention)

Le mépris du vison

S’adressant à la vedette féminine du film, le metteur en scène s’écrie :
– Mais non ! Mais non ! Votre jeu est très mauvais ! Il faut que votre regard exprime tout à la fois mépris et méchanceté. Du venin ! Faites donc comme si, voyant à l’instant votre plus grande ennemie avec son nouveau manteau de vison, vous disiez, méchante et méprisante : « Peuh ! Du lapin ! »