blague sur l’humanité

La vie c’est comme ça…

Le succès à 2 ans : C’est de ne pas faire dans sa culotte.
Le succès à 3 ans : C’est d’avoir des dents.
Le succès à 12 ans : C’est d’avoir des amis.
Le succès à 18 ans : C’est d’avoir le permis de conduire.
Le succès à 20 ans : C’est de bien faire l’amour.
Le succès à 35 ans : C’est d’avoir de l’argent.

Et puis ça repart dans l’autre sens !

Le succès à 50 ans : C’est d’avoir encore de l’argent.
Le succès à 60 ans : C’est de faire encore l’amour.
Le succès à 70 ans : C’est d’avoir encore le permis de conduire.
Le succès à 75 ans : C’est d’avoir encore des amis.
Le succès à 80 ans : C’est d’avoir encore des dents.
Le succès à 85 ans : C’est de ne pas faire dans sa culotte.

L’inhumanité de Papon

Les perles : la justice

Les avocats de Maurice Papon déposent devant la Cour européenne des droits de l’homme une requête pour « traitement inhumain ». Le pauvre homme, condamné à dix ans de réclusion pour crime contre l’humanité, a quatre-vingt-dix ans. Il est vrai qu’en matière d’humanité, Papon est un orfèvre.

Le choix de l’Humanité

« L’humanité est à la croisée des chemins : une route mène au désespoir, et l’autre à l’extinction totale. Prions pour avoir la sagesse de faire le bon choix ! »

Woody Allen