17 janvier 2019 – La numérisation à marche forcée !

dessin d'actualité humoristique sur la fracture numérique et la place des personnes âgéess
17 janvier 2019 – La numérisation à marche forcée !

Personne âgée : « Hé ! Ho ! Y’a personne pour m’aider ??? »
(caricature du monde numérique)

L’adresse invalidée

Les perles : l’informatique

La cliente à la hotline :
« – Bonjour monsieur. Voilà, cela fait une semaine que je n’arrive pas à utiliser Internet.
– D’accord madame, avez-vous la page d’accueil qui s’affiche ?
– Oui cela fonctionne bien, mais j’ai une adresse et quand je la tape, rien ne se passe…
– C’est-à-dire, madame ?
– Ben, je tape l’adresse et que dois-je faire ensuite ?
– Validez-vous l’adresse, madame ?
– Quoi ?
– Il faut appuyer sur la touche « entrée » du clavier une fois l’adresse tapée.
– C’est tout ? »

La panne d’abonnement

Les perles : l’informatique

Le client à la hotline :
« – J’ai pris un abonnement, et y’a rien qui marche !
– Vous avez installé le kit ?
– Non, y’a pas de quoi sur mon Minitel… »
(Internet ne fonctionne que sur les téléviseurs 16/9 dolby surround ou sur les fours micro-ondes, c’est bien connu.)

Le boucher végétarien

Les perles : l’informatique

Le client à la hotline :
« – Je peux vous envoyer un e-mail pour voir si ça marche ?
– Désolé, je n’ai pas d’e-mail, monsieur.
– Hein ? Ben c’est le cordonnier qu’est le plus mal chaussé. C’est un peu comme un boucher végétarien en somme… »

La belle blonde d’Internet

Les perles : l’informatique

Le client à la hotline :
« – Oui, bonjour, j’aimerais savoir comment on fait pour tout fermer mon compte…
– (Inquiet) Que voulez-vous faire, monsieur, vous voulez résilier votre abonnement ?
– Non, je voudrais supprimer le kit de ma machine et le réinstaller.
– Très bien, monsieur, mais pour quelle raison ?
– (Le client, un peu gêné, finit par avouer.) Un jour, je suis allé sur un site à tendance érotique et il y avait une belle femme qui me disait : « Viens me voir ! » Alors moi, vous comprenez, avec mon instinct d’homme, j’y suis allé, mais le problème c’est que maintenant elle me suit partout, le pire c’est qu’elle me coûte 9 francs la minute, je ne sais plus comment m’en débarrasser, j’en peux plus, aidez- moi ! À chaque fois que j’ouvre Internet elle est là, je la vois avec sa longue chevelure blonde, vous êtes ma dernière chance !
– (Avec le sourire.) Eh bien oui, monsieur, on va arranger ça. »