Le vol du tableau

Un individu se fait arrêter à la sortie du musée du Louvre. On le fouille et on trouve dans un sac un splendide petit tableau ressemblant à un Corot.
– Joli tableau ! fait le policier. Vous avez la facture ?
– Vous plaisantez, fait l’homme, je suis le peintre en personne. D’ailleurs, voyez, la toile n’est pas sèche !
Et l’homme montre le bout de ses doigts tout rouges.
– Ah bien, fait le policier, vous pouvez passer.

L’homme rentre chez lui et dit à sa femme :
– Tiens, chérie, d’abord, je te rends ton tube de rouge à lèvres qui m’a été très utile. Et maintenant pour toi, voici : joyeux anniversaire !

Et il lui donne le tableau.
– Oh merci… c’est une reproduction ?
– Non, c’est l’original. Le guichet où l’on vend les reproductions et les cartes postales était vraiment trop bien gardé.