Les couilles de la prostituée

Les perles : la justice

Un brave monsieur qui avait l’habitude de rendre visite à une prostituée a eu la sensation, un beau jour, de s’être fait escroquer de 1 000 francs. Du coup, notre habitué, tout à son courroux, est allé demander des explications à sa « régulière ». Hélas, l’accueil fut un peu plus frais que d’ordinaire et c’est par un « Tu me casses les couilles ! » que la brave dame le congédia. Le malheureux apprendra plus tard, devant le tribunal, qu’il avait affaire à un transsexuel. Comment dit-on : chassez le naturel, il revient au galop ?

Juste besoin d’air

Un mec, une nana :
– Chérie, j’ai besoin d’un peu de temps… Envole-toi… Cours vers les étoiles, va là où te porte ton cœur, poursuis tes rêves les plus fous !
– C’est tellement beau ce que tu me dis là…
– Oui bon bref dégage et ne me casse pas les couilles !

L’acte sexuel matinal

Ma femme commence souvent sa journée par un petit acte sexuel… Là, par exemple, elle me casse les couilles.