blague sur Adolf Hitler

Le Président du Monde

Première question :

Supposons que vous connaissiez une femme qui est enceinte, mais qui a déjà huit enfants, dont trois sourds, deux aveugles et un mentalement attardé. De plus, cette femme a la syphilis. Lui recommanderiez-vous d’avorter ?

Répondez mentalement, puis lisez la seconde question.

Deuxième question :

Il est temps d’élire le Président du Monde, et votre vote sera déterminant. Voici les données concernant les trois principaux candidats :

– Le candidat A est associé à des politiciens véreux et consulte des astrologues. Il a eu deux maîtresses. Il fume comme une cheminée d’usine et boit huit à dix martinis par jour.

– Le candidat B a déjà été viré deux fois, il dort jusqu’à midi, fumait de l’opium au collège et boit un quart de litre de whisky chaque soir.

– Le candidat C est un héros de guerre médaillé. Il est végétarien, boit une bière occasionnellement et n’a jamais eu d’histoires extra-conjugales.

Parmi ces trois candidats, lequel choisiriez-vous (honnêtement) ? Faites d’abord votre choix, ne trichez pas, puis lisez la réponse ci-dessous.

Le candidat A est Franklin D. Roosevelt.
Le candidat B est Winston Churchill.
Le candidat C est Adolf Hitler.

Comme quoi, il faut toujours se méfier des personnes qui ont une vie trop saine…

Au fait, s’agissant de la question de l’avortement : si vous avez répondu « oui », vous venez de tuer Beethoven

Ça calme hein ?

Publicité

Pour échapper au pangermanisme

humour, blague sur l'humour juif, blague sur les Juifs, blague sur Adolf Hitler, blague sur les changements de nom, blague sur les prénoms, blague sur l'antisémitisme

Berlin 1934. Hitler est au pouvoir et applique ses théories pangermanistes.

Un homme se présente au bureau d’état-civil, et s’adresse affolé au fonctionnaire :
– Monsieur, il faut que je change de nom, vite.
– Bien, voici les conditions (formalités, prix, délai)… Alors Monsieur, quel est votre nom actuel ?
– Adolf Blumensteinovitchthal.
– Ah oui, effectivement, je comprends… et comment souhaiteriez-vous vous appeler ?
– David Blumensteinovitchthal…

Faire Führer

humour, blague sur le Führer, blague sur Adolf Hitler, blague sur le Paradis, blague sur l'Enfer, blague sur Saint Pierre, blague sur les Juifs

C’est Hitler qui meurt. Il arrive là-haut, à la porte du paradis, et il sonne en gueulant :
– Ouvrez la porte !

Il y a saint Pierre qui fait :
– Qu’est-ce que c’est que ce type ? Qu’est-ce que c’est ce type ?
– Ouvrez la porte, je suis le Führer !
– Hé, on se calme, mon ami !

Et puis finalement, Saint Pierre le fait entrer au Paradis. Seulement, très vite, Hitler se fait remarquer. D’abord, il trouve que les anges ne sont pas bien alignés, et il les fait mettre en rang. Ensuite, il les fait défiler en levant les ailes.

Alors Dieu finit par s’énerver et dit :
– On ne va pas pouvoir le garder ! Ce n’est pas possible. On va le foutre en enfer, au moins on sera peinards.

Hitler arrive en enfer, et c’est pareil. Au bout de deux jours, il casse les sabots de tout le monde en faisant marcher les diables au pas de l’oie et en voulant remplacer leurs fourches par des mausers à baïonnette.

Tant et si bien que les démons se disent :
– Il nous emmerde, ce mec ! On n’en veut pas ici. On va le foutre au purgatoire.

Et au purgatoire, c’est pareil, il impose le port de l’uniforme, organise des revues de détail, hurle « présentez âmes ! » et tout ça.

Bientôt tout le monde en a marre, et Dieu décide de le virer en le renvoyant sur Terre. Alors il le convoque et il lui dit :
– Bon, je vous accorde une permission. Le problème, c’est que vous ne descendez pas comme ça, hein ! Vous enlevez l’uniforme, vous passez chez le coiffeur et vous vous faites couper la mèche et la moustache parce que sinon on va avoir des emmerdes. Et puis vous me mettez un tee-shirt Mickey, un bermuda et des baskets pour qu’on ne vous repère pas…

Hitler fait :
– Et vous me donnez combien de temps ?
– Le temps que vous voudrez : c’est une permission illimitée !

Deux heures après, on frappe de nouveau à la porte du paradis, c’est Hitler qui revient. Alors Dieu lui demande :
– Qu’est-ce qui vous arrive ?

Et Hitler lui répond :
– Je n’irai plus jamais sur Terre, quel bordel !
– Pourquoi vous dites ça ?
– Maintenant ce sont les Juifs qui font la guerre et les Allemands qui font des affaires !