La vantardise féminine

Trois jeunes femmes discutent au cours d’une soirée entre copines.

La première dit :
– Mon mari est si bien monté et si puissant, que je suis obligée de rester une demi-heure au-dessus du bidet avant que son sperme arrive à redescendre.

La deuxième renchérit :
– Le mien c’est encore mieux. Quand on a fini, je suis obligée de me mettre au-dessus de la baignoire avec la moitié du tuyau de douche enfoncé, le robinet ouvert à fond, avant que son sperme veuille s’écouler.

La troisième en termine :
– Le mien, il est pire. Depuis qu’on est mariés, je passe tous les samedis une heure chez le dentiste, pour me faire détartrer les dents !

Rate this post