bébé

Le choix de bébé

Par téléphone, une femme annonce à son mari :
– Notre bébé a dit ses premiers mots.
– Ses premiers mots ? Il en a prononcé plusieurs ?
– Deux et qui laissent penser que ce sera le même coureur que toi. J’allais téléphoner à une baby-sitter pour le garder, ce soir, pendant que nous irons au cinéma. Machinalement, je me suis interrogée à haute voix : « À qui vais-je faire appel : à Amélie ou à Béatrice ? » Et là, je l’ai nettement entendu me suggérer : « La blonde ».

La reconnaissance masculine

« Le seul problème qu’on a nous, les hommes, c’est que quand on fait un truc, on a besoin de reconnaissance… Quand on se lève à 4 heures du matin pour faire un biberon, on aimerait qu’il y ait un orchestre avec les choristes, tu sais, dans la cuisine, qui fassent :
– T’es un mec génial !
– Tu fais un biberon ? En plus tu mets du lait en poudre ?!
– Yeah, yeah !!! »

Gad Elmaleh

Toutes les premières fois…

Le papa de Rémi, un an, rentre chez lui un soir :
– Ah ! Chéri ! Lui dit sa femme. Quelle journée ! Figure-toi que ce matin notre petit Rémi a eu sa première dent.
– Formidable !
– Attends ! Dans l’après-midi, il a fait ses premiers pas.
– Merveilleux !
– Ce n’est pas tout. Il s’est pris les pieds dans le tapis et en tombant sur son jouet, il a cassé sa dent.
– Çà, c’est bête !
– C’est alors qu’il a prononcé son premier mot.

Le père s’écrie :
– Merde !
– En effet, mais comment le sais-tu ?

C’est si simple la médecine

Une grande tension régnait dans la salle d’opération. Le gynécologue et le chirurgien s’affairaient à une césarienne compliquée. Plus tard, après que tout se fut très bien passé, l’anesthésiste demanda si c’était une fille ou un garçon.
– Je ne sais pas, répondit le chirurgien qui n’a pas pris garde à ce détail.
– Moi non plus, dit le gynécologue.

Une jeune infirmière stagiaire qui participait à l’opération, s’avança timidement :
– Je vous prie de m’excuser, mais si vous me permettiez de voir le bébé un instant, je pourrais peut-être vous renseigner…