Les routes du paradis

Une jeune fille de l’Armée du Salut quête. Un vieux monsieur s’arrête et sort de sa poche un billet de dix euros. Avant de le lui donner, il demande :
– Où ira cet argent ?
– C’est pour les œuvres du Seigneur, monsieur.

Le vieux bonhomme remet alors le billet dans sa poche en expliquant :
– Il vaut mieux que je le garde. J’ai 83 ans. Je verrai le Seigneur avant vous !

Un rêve d’argent

Cette histoire se déroule au cours du petit déjeuner d’une famille très pingre. La fille rompt le silence rituel :
– Eh bien, devinez ce que j’ai rêvé cette nuit ?
– Que tu avais de bonnes notes à l’école ? interroge la mère.
– Non… Que papa me donnait un billet de 5 € !
– Eh bien, ma fille, sois rassurée, répond le père, tu peux le garder, je te le donne.

La chance de l’avare

Un Harpagon apprend qu’un ami aussi avare que lui vient d’hériter de plusieurs millions.
– Le veinard ! dit-il. Comme il va pouvoir se priver !

Le repassage de l’Écossais

Un Écossais demande à sa voisine :
– Combien me prendriez-vous pour me repasser mon pantalon ?
– 80 pence.
– Bon, en voici 40. Repassez seulement une jambe. Je vais chez le photographe. Je me ferai prendre de profil.

Le nom de l’Écossais

Un Écossais se rend au bureau d’état-civil de sa ville :
– Est-ce que changer de nom coûte cher ?
– Pas tellement. Mais cela demande beaucoup de formalités.
– Ça m’est égal. Je veux changer de nom.
– Comme vous voulez. Quel est votre nom actuellement ?
– Mac Dougall.
– Et vous voulez changer pour lequel ?
– Mac Pretty.
– Vous avez une raison ?
– Je pense bien ! Je viens de trouver deux mille cartes de visite à ce nom.