22 mars 2018 – Accident mortel avec une voiture autonome

Premier accident mortel avec une voiture autonome : les ingénieurs d’Uber s’interrogent.

dessin humoristique des ingénieurs Uber s'interrogeant sur le premier accident de véhicule autonome
22 mars 2018 – Accident mortel avec une voiture autonome

Ingénieur Uber : « Je pense que baptiser notre modèle « Christine » n’était pas une si bonne idée… »
(caricature d’ingénieurs Uber)

22 mars 2018 – « Repends-toi Uber », dit monsieur Tic-Tac

« Repends-toi Uber », dit M. Robocop.

dessin humoristique de Robocop arrêtant une voiture autonome
22 mars 2018 – « Repends-toi Uber », dit monsieur Tic-Tac

Robocop : « A quelle vitesse roulait l’organique ? »
(caricature de véhicule autonome)

L’idée d’Uber, Tesla et cie d’une flotte de voitures autonomes dont la circulation est réglée par ordinateur rappelle ce monde décrit par Harlan Ellison dans sa nouvelle dystopique, « Repends-toi Arlequin » dit monsieur Tic-Tac : un monde soigneusement réglé dans lequel chacun doit accomplir soigneusement sa tâche en temps et heure sous peine de sanction. Bien entendu, le moindre grain de sable provoque le dérèglement de l’ensemble – comme un simple chewing-gum avait paralysé le métro automatique de Singapour dans les années 80 en bloquant les capteurs de fermeture des portes. Le rêve des start-ups de la Silicon Valley ne serait-il pas de nous bâtir un monde où chacun prendrait sa voiture – ou plutôt, où la voiture de chacun le prendrait – afin de rejoindre le trafic au rythme défini par l’ordinateur pour accomplir docilement une tâche réglée à l’avance ?

Zaïtchick

20 mars 2018 – Maximum Overdrive

Arizona : un véhicule autonome Uber renverse une passante.

dessin humoristique d'une voiture conduite par un robot comme véhicule autonome
20 mars 2018 – Maximum Overdrive

« Toujours garder un œil sur le rétroviseur. »
(caricature de véhicule autonome)

Le dernier modèle de Cadillac

Une dame vient d’acheter la toute nouvelle Cadillac. La voiture, un modèle « toutes options », lui a coûté un bon paquet de dollars.

Deux jours plus tard, elle ramène sa limousine chez le concessionnaire, se plaignant que la radio ne fonctionne pas.

« Madame », lui dit le vendeur, « le système audio de cette voiture est complètement automatique. Tout que vous devez faire est d’exprimer à haute et intelligible voix quels sont vos goûts musicaux. »

La dame regarde le vendeur, stupéfaite et incrédule. Elle s’adresse à la radio et énonce distinctement « Elvis Presley ».

La radio se met alors automatiquement en marche et commence à diffuser « Jailhouse rock ».

Sans attendre la fin du morceau, elle prononce « Ludwig von Beethoven, la 5ème symphonie » et aussitôt les premières mesures du chef-d’œuvre retentissent ! Conquise par ce miracle de la technologie, la dame remonte en voiture et rentre chez elle. En sortant de la ville, elle doit s’arrêter à un croisement.

Soudain, alors qu’elle redémarre car son feu vient de passer au vert, elle est obligée de piler net en plein carrefour pour éviter un gars qui vient visiblement de griller le feu.

Sur le coup de la colère, elle hurle « ESPÈCE DE CONNARD ! »

Et, aussitôt à la radio on entend :
« Mesdames et messieurs, vous allez à présent entendre une allocution du Président des États-Unis d’Amérique, Donald Trump. »