L’autobus des enfants

Les perles : l’Assurance Maladie

« Je n’ai pas d’enfant. Mon mari est conducteur d’autobus et travaille le jour et la nuit. »

Tourisme à Londres

Trois copines, une blonde, une rouquine et une brune, font un peu de tourisme à Londres. Elles choisissent de faire le tour de la capitale dans un « double-decker » pour profiter de la vue.

Malheureusement, la journée est si belle que les autobus à impériale sont tous pris d’assaut… Et dans le dernier bus non encore complet, il ne reste plus que deux sièges de libre à l’étage inférieur, et plus qu’une seule place libre sur la plate-forme.

Les trois jeunes filles décident qu’elles occuperont la place du deuxième étage à tour de rôle. C’est la blonde qui monte au second la première.

Quinze minutes plus tard, la rousse monte pour prendre son tour. Elle grimpe l’escalier et voit que la blonde est assise par terre, complètement paniquée, en train de trembler et de pleurer.

« Qu’est-ce qui se passe ? » demande la rousse. « Ici en bas, tout se passe super bien. Il y a plein de gens qui racontent des blagues et qui chantent. On s’amuse beaucoup ! »

Et la blonde répond :
« Oui, mais en bas, vous avez un chauffeur… »

Chauffeur, si t’es champion

C’est un bus d’handicapés qui roule et les handicapés chantent au chauffeur :
« Ami chauffeur, ami chauffeur si t’es champiooooooooooooon, appuiiiii sur le champigoooooon ! »
Alors le chauffeur pour leur faire plaisir accélère à 110.

Et les handicapés reprennent :
« Ami chauffeur, ami chauffeur si t’es champiooooooooooooon, appuiiiii sur le champigoooooon ! »
Alors le chauffeur pour leur faire plaisir accélère à 130.

Et les handicapés reprennent :
« Ami chauffeur, ami chauffeur si t’es champiooooooooooooon, appuiiiii sur le champigoooooon ! »
Alors le chauffeur pour leur faire plaisir accélère à 150, et Paf ! Accident.

Alors les handicapés chantent :
« Il eest des nôôôôôtreuu… »