Tellement dans le rôle

– Moi, dit une comédienne, je vous jure que quand je crée un personnage, tout le monde y croit, dans la salle. Tenez, quand j’ai incarné La Dame aux Camélias, le soir de la première, au moment où je rendais le dernier soupir, dans une ultime quinte de toux, mon assureur a été tellement bouleversé qu’il s’est précipité vers mon mari pour lui régler le montant de mon assurance-vie.

La bourse ou l’assurance vie

Sa journée de travail terminée, cet homme rentre chez lui. Sa femme l’attend sur le pas de la porte.
– Ta santé ne cesse de me causer des soucis. Il faut faire quelque chose, et j’ai agi à ta place. Rentre dans le salon, un monsieur t’y attend.
– Tu as fait venir le médecin ?
– Pas du tout. C’est un inspecteur d’une compagnie d’assurances sur la vie.

Communiquer avec un mort

Les perles : les assurances

« Contrairement à ce qui a pu vous être communiqué, je ne suis pas mort. En conséquence, vous pouvez m’adresser un chèque, suite au contrat d’assurance vie que j’ai souscrit chez vous… »

Revalorisation féminine

Les perles : les assurances

« Je vous remercie de vous inquiéter de mon contrat d’assurance vie, mais je vous signale que mon mari m’a déjà revalorisée cet hiver. »

La vie temporaire

Les perles : les assurances

« Voici donc venu à expiration mon contrat d’assurance vie temporaire. Avouez que nous avons de la chance tous les deux : vous n’avez rien à me payer, et moi je ne suis pas encore mort. »