Les limites de la magie

Un magicien et son assistante s’échouent sur une île déserte après un accident, l’assistante du magicien n’en peut plus et craque :
– J’en ai marre… Ras le bol de manger toujours la même chose depuis des semaines, du lapin, de la colombe, du lapin et encore de la colombe, ce n’est plus possible ! Je crois que je vais faire une overdose ! Vous ne pourriez pas, un jour, faire sortir de votre chapeau un énorme steak-frites ?

Les opérations réussies

Un chirurgien s’efforce de rassurer un malade craintif :
– Des opérations comme celle qui vous concerne, lui dit-il, j’en ai déjà fait au moins deux cents.

Puis se tournant vers son assistante, il ajoute, à mi-voix :
– Et j’ai bien dû en réussir une douzaine.

Le bâillement de l’hippopotame

– Il faut absolument que je passe la tête dans la gueule de l’hippopotame, dit le vétérinaire a son assistante. Installez-vous en face de lui et bâillez ostensiblement pour l’inciter à en faire autant.

La vie d’assistante de direction

12 trucs pour faire progresser les assistantes de direction…

1. Ne jamais me donner du travail le matin. Il est préférable d’attendre 18h00. Le challenge d’une date limite est rafraîchissante.

2. Si c’est un travail VRAIMENT IMPORTANT, venez m’interrompre toutes les 10 minutes pour me demander si c’est fini. Cela me rend plus efficace.

3. Quitter le bureau sans jamais me dire où vous allez. Cela me procure la chance d’être créative lorsqu’on me demande où vous êtes.

4. Si je suis chargée de papiers, boîtes, dossiers ou autres fournitures, ne m’ouvrez jamais la porte. J’ai besoin d’apprendre comment être paraplégique et ouvrir les portes sans les mains est un bon entraînement…

5. Si vous me donnez plusieurs travaux, ne me dites jamais lequel est le plus urgent. Laissez-moi deviner.

6. Faites de votre mieux pour me mettre en retard. J’adore le bureau, et je n’ai rien d’autre à faire ni nulle part où aller.

7. Si mon travail vous plaît, gardez-le pour vous. Des informations de cet ordre pourrait me valoir une promotion.

8. Si mon travail vous déplaît, dites-le à tout le monde. J’aime que mon nom soit de toutes les conversations.

9. S’il y a des instructions spécifiques à me donner, ne les écrivez pas. Parlez-m’en que lorsqu’il est trop tard pour les appliquer.

10. Ne me présentez jamais à vos relations de travail. Quand vous me parlerez d’eux plus tard, mes déductions subtiles les identifieront immédiatement.

11. Ne soyez agréable avec moi que lorsque le dossier que je traite pourrait vraiment changer votre vie.

12. Racontez-moi tous vos petits problèmes. Personne d’autre n’en a, et il est bien de savoir que quelqu’un est plus malheureux que soi…