arrestation

L’accident de Picasso

Un jour Picasso fut renversé par un chauffard et ce dernier prit la fuite. Le maître fit aux policiers un portrait-robot qui permit d’arrêter trois suspects : un garde républicain à cheval, un toréador en tenue avec ses banderilles et une danseuse-étoile de l’Opéra en tutu.

Le sexe policier

Un type se fait arrêter par la police :
– Bonjour monsieur. Nom, âge et sexe ?
– Marcel, 55 ans, une fois par semaine.
– Non, je voulais dire homme ou femme ?
– Je prends ce qui vient…
– Sortez du véhicule !

Qui veut gagner la prison…

Ravaillac, après son arrestation, est soumis au supplice de la question. Le juge lui demande :
– Pourquoi avez-vous fait ça ? A : vous n’aimiez pas Henri IV. B : vous vouliez tuer le temps. C : vous avez été victime d’une pulsion incontrôlée. D : vous vouliez voir si votre poignard coupait bien.
– Heu… fait Ravaillac, je n’aimais pas Henri IV. Réponse A !

Et avec un petit sourire, le juge demande :
– Est-ce que c’est votre dernier mot ?