Le camion qui grille un stop

Un agent de la circulation fait stopper le conducteur d’un gros camion. En tirant de sa poche son carnet de contraventions, il lui dit :
– Je pense que vous ne contestez pas d’avoir grillé un stop sous mes yeux. – C’est vrai, monsieur l’agent. Mais, si vous aviez disposé d’un radar, vous auriez pu constater que j’avais volontairement réduit ma vitesse à 85 kilomètres à l’heure, alors que, sur cette route, j’avais le droit d’aller jusqu’à 90.

Le dernier chèque de pension alimentaire

Le père divorcé depuis 15 ans dit à sa fille qui vient d’avoir ses 18 ans, donc majeure :
« Elisabeth voici le chèque de pension alimentaire à remettre à ta mère. Tu lui diras qu’enfin c’est le dernier !! Et à ce moment là, regarde bien sa tête ! »

Elisabeth se rend chez sa mère et exécute point pour point le message de son père. La mère, sans hésitation, réplique en disant à sa fille :
« Vas voir ton père et dis lui que je le remercie beaucoup, dis lui également qu’il n’est pas ton père et regarde bien sa tête à ce moment là ! »

Moché et le travail du rabbin

En Israël, Moché va voir le grand rabbin, et lui demande…
– Hé ! Grand rabbin ! Je cherche du travail depuis six mois maintenant… Tu peux me trouver ça toi…non ? Le Rabbin répond :
– Bonjour Moché, j’ai ce travail pour toi : Tu fais le guet devant l’entrée de notre grande cité, et dès que Jésus revient, tu viens l’annoncer à tout le monde !
– Mmmmmmmhhhh…..C’est bien payé au moins ?
– NON ! Mais tu as la sécurité de l’emploi !

Plus ferme… ferme là !

C’est un gars un peu con qui veut faire une petite blague à sa femme.

Alors qu’elle est en train de prendre sa douche, il arrive sans bruit derrière elle et lui attrape les seins en disant :
« Si ils étaient un peu plus fermes, tu n’aurais pas besoin d’acheter de soutien-gorge. »

Le lendemain, une fois de plus il lui fait une blague en arrivant derrière elle et en lui mettant les deux mains sur le cul, puis en disant :
« Si elles étaient un peu plus fermes, tu n’aurais pas besoin de mettre une gaine. »

La femme ne dit rien mais pense alors à sa revanche…

Le lendemain, comme le mari sort de la douche, sa femme lui attrape la bite et lui dit :
« Si il était un peu plus ferme, je n’aurais pas besoin de coucher avec ton frère ».