Les saints infernaux

C’est l’histoire de deux gars vraiment toxiques. De vrais pestes qui ne pensent qu’à faire des ennuis aux autres habitants du village !

Mais par contre, ils vont à la messe tous les dimanches et ne sont pas radins quand vient l’heure de la quête car ils espèrent ainsi se racheter de tous leurs pêchés contre leurs concitoyens.

Un beau jour, un des deux frères vient à mourir. La veille des funérailles, le frère resté vivant vient voir le curé et lui dit :
– Je vais vous faire un chèque d’un beau montant qui vous permettra de finir la réfection du clocher… Mais il y a une condition : Pendant l’office, il vous faudra dire que mon frère « était un saint ».

Le curé lui dit que c’est d’accord, et il part encaisser le chèque le jour même.

Le lendemain, au cours de la cérémonie, le curé fait l’éloge funèbre et commence par ces mots :
« Cet homme était habité par le diable. Il trompait sa femme, on l’a soupçonné d’avoir allumé plusieurs incendies dans le village, il était violent… »

Et le laïus continue quelques minutes, jusqu’à ce que le curé conclut :
« …Mais comparé à son frère, cet homme était un saint ! »

Rate this post

S’amuser au supermarché

Voici 11 choses à faire pour ne plus s’ennuyer au supermarché en attendant que votre conjoint(e) finisse ses emplettes…

1) Prendre 24 boîtes de préservatifs et les distribuer au hasard dans les différents paniers de clients sans qu’ils s’en aperçoivent.

2) Régler les alarmes de tous les réveille-matins à 5 minutes d’intervalle chacune.

3) Laisser une trace de jus de tomates dans l’allée menant aux toilettes.

4) Aller voir un employé et lui dire sur un ton sérieux qu’il y a un code 3 dans l’entrepôt.

5) Aller au service clientèle et leur demander de garder votre sachet de M&M’s durant vos courses.

6) Lorsqu’un employé vous demande s’il peut vous aider, commencer à pleurer et criez : « Mais laissez-moi tranquille, pourquoi me harcelez-vous comme ça ? »

7) Se placer devant la caméra de surveillance à 20 cm de l’objectif, lever le nez et essayer d’y trouver un petit quelque chose à manger.

8) Dans tous les rayons, discuter avec un ami imaginaire pour lui demander s’il achèterait tel ou tel article, observer les réactions.

9) Se cacher près des présentoirs de lingerie et quand un client vient regarder, hurler : « prends-moi, prends-moi ! »

10) Lors de la diffusion de messages de service, mettre les mains sur vos oreilles, se mettre en position du fœtus et criez : « Ah non ! Pas encore ces voix dans ma tête ! »

11) Aller dans une cabine d’essayage et crier bien fort : « Hey ! Y’a plus de papier de toilette ici ! »

Rate this post

Le tunnel de la claque

Un Anglais, un Français et une très jolie Suédoise étaient ensemble dans un train qui entra soudain dans un long tunnel, laissant les voyageurs dans une obscurité totale pour plusieurs secondes.

Dans le noir complet, on entendit alors dans le compartiment le son d’un gros bisou, suivi d’une claque violente.

Lorsque le train sortit finalement du tunnel, le Français et la jeune Suédoise étaient assis comme si rien ne s’était passé. En revanche, l’Anglais plaintif se tenait la joue. Apparemment, c’était lui qui avait pris la grande claque dans la figure.

La jeune Suédoise songea à ce qui avait pu se passer : l’Anglais a dû essayer de m’embrasser dans l’obscurité mais il s’est trompé et a embrassé le Français qui lui a retourné une grande claque…

L’Anglais pensait aussi : Le Français a dû essayer d’embrasser la fille. En voulant lui donner une claque, elle l’a raté et m’a malheureusement frappé.

De son côté, le Français se disait : Quelle rigolade ! Au prochain tunnel, je refais le bruit du baiser et je donne une autre claque à cet Anglais !

4.5 (90%) 2 votes

Le touriste du restaurant

Au restaurant, le patron demande à un serveur :
– Est-ce que le touriste américain a râlé en lisant sa note ?
– Pas encore, Monsieur, il cherche les mots dans son dictionnaire.

Rate this post

La voiture d’occasion des deux blondes

Deux vieilles filles blondes se cherchent une voiture d’occasion. Finalement, elles trouvent une bonne affaire, payent et vont s’asseoir dedans.

Au bout de vingt minutes, le vendeur voit les deux filles encore assises dans la voiture qui n’a pas encore bougée.
– Mes demoiselles, est-ce que vous regrettez votre achat ?
– Oh non, non !
– Alors pourquoi ne partez-vous pas ?
– C’est parce qu’on a entendu dire que lorsqu’on achète une voiture d’occasion, on se fait toujours baiser. Alors on attend !

Rate this post