Le garage définitif

Les perles : les petites annonces

« Réparation Auto Minute. Nous venons réparer chez vous et si nécessaire, votre voiture est emmenée à notre garage par nos soins. Essayez-nous une fois, et vous n’irez plus jamais ailleurs. »

Rate this post

Les seins électroniques

Un jour une femme rentre chez un médecin et lui dit :
– Docteur j’ai un problème !
– D’accord madame, dites-moi quel est votre problème.
– Eh bien voilà, j’ai un problème de seins : ils sont beaucoup trop petits, ils sont plats ! Mais je ne souhaite pas me faire opérer pour qu’on me pose des prothèses. N’y a-t-il rien qu’on puisse faire ?

Le docteur lui répond :
– Écoutez, ça tombe bien. Je vais vous implanter tout de suite ces toutes nouvelles puces électroniques dans vos seins, et vous verrez, quand vous agiterez vos bras vos seins se mettra à gonfler ! C’est quasiment indolore et vous pourrez constater dès demain leur efficacité.
– Merci docteur, dit la femme.

Le lendemain de la pose de ces nouvelles puces, la femme sort en discothèque et remarque un super beau mec. Elle le regarde dans les yeux et commence à agiter les bras.

L’homme la remarque et lui dit :
– Ah, je vois que vous avez le même médecin que moi…
Et il se met à agiter ses jambes !

Rate this post

Le chevalier Braillard

Le chevalier Braillard et ses hommes sont de retour au château après avoir combattu pour leur roi de longs mois durant.

Le roi appelle son fidèle chevalier auprès de lui :
« Alors Braillard, je vois que tu es toujours en vie, c’est une bonne chose ! Dis-moi donc comment s’est passé votre expédition hors de mes terres ! »

« Sire », répond Braillard, « en votre nom, nous avons combattu, nous avons violé, nous avons pillé et brûlé sur toutes les terres de vos ennemis de l’Ouest ! »

« Quoi ???!!! », s’étrangle le roi, « mais je n’ai aucun ennemi à l’Ouest ! »

« Oh », reprend Braillard, « et bien, je crois que vous en avez maintenant, Sire. »

Rate this post

Le voyeurisme est autorisé

Le long de la berge claire, une jolie jeune fille se promenait. La canicule aidant – un coup d’œil à droite, un coup d’œil à gauche… un autre vers les buissons : personne ! – elle se dévêt totalement avant de plonger dans l’onde fraîche.

À peine est-elle dans l’eau, qu’un garde-champêtre, surgi d’on ne sait où, s’exclame :
– Z’avez pas vu la pancarte : BAIGNADE INTERDITE !

La jeune fille s’offusque :
– Vous auriez pu intervenir avant que je ne me déshabille…
– Non, Madame… seule la baignade est interdite !

Rate this post