Une fille canon

L’adjudant est en colère :
– Bande de petits malins, écoutez-moi ! Quel est l’imbécile qui a fait passer dans le journal l’annonce suivante : échangerais fusil-mitrailleur 24-29 contre une fille du même âge ?

Le fils de l’Amiral

Un amiral servant à Brest a pris l’habitude de conduire chaque matin son petit garçon à l’école avant de rejoindre ses bureaux. Un matin, il ne résiste pas à poser à son fils une question qui lui trottait dans la tête depuis un certain temps :
– Dis donc… Tes copains doivent être impressionnés de me voir comme ça, tous les jours, en grand uniforme.
– Ça oui ! répond le bambin. Ils croient tous qu’on a un chauffeur.

Le respect dans l’armée française

Le sergent-chef Bonnetête doit passer un coup de fil urgent. Il s’apprête à utiliser une cabine téléphonique de la caserne, mais n’a pas de monnaie.

Voilà justement le deuxième classe Patimbert qui arrive en traînant ses Rangers. Le sergent lui demande :
– Soldat Patimbert, est-ce que vous auriez une pièce de 1 franc ?
– À l’aise, Blaise ! répond Patimbert.

Le sergent Bonnetête voit rouge :
– Est-ce que c’est une façon de s’adresser un supérieur ?! Maintenant je vais reposer ma question. Deuxième classe Patimbert, auriez-vous une pièce de un franc à me prêter ?

Et Patimbert :
– Chef, NON chef !

Les femmes dans l’armée

« Nous avons des femmes dans l’armée, mais personne ne sait vraiment si elles seraient capables de se battre et de tuer. Je pense moi que les femmes en seraient capables. Tout ce que le général aurait à faire, ce serait d’aller devant ses troupes féminines et de leur dire : « Vous voyez l’ennemi là-bas ? Ils ont dit que vous aviez l’air grosses dans ces uniformes ». »

Elayne Boosler

Trompé en général

Un général va mourir. Près de lui, sa femme pleure à chaudes larmes et ce spectacle émeut le vieux militaire qui se sent des remords.
– Ma chérie, il faut que tu saches, murmure-t-il. Je t’ai trompée deux fois au cours de nos cinquante ans de mariage.
– Moi aussi, chéri, je t’ai trompé deux fois, dit la générale. Une fois avec un charmant sous-lieutenant d’artillerie, une autre fois avec le vingt- huitième régiment de hussards.