13 février 2018 – Badinage artistique

Une analyse olympique : Candeloro commente l’héritage de Johnny.

dessin humoristique de Philippe Candeloro commentant la bataille autour de l'Héritage de Johnny Hallyday
13 février 2018 – Badinage artistique

Philippe Candeloro : « Y vont Smet sur la gueule. »
(caricature Philippe Candeloro)

Rate this post

Le temps des pères

Un homme arrive chez lui un soir fatigué après une dure journée de travail, pour trouver son petit garçon de 5 ans assis sur les marches du perron.
– Papa, est-ce que je peux te poser une question ?
– Bien sûr !
– Combien gagnes-tu de l’heure ?
– Mais, ça ne te regarde pas fiston !
– Je veux juste savoir. Je t’en prie, dis-le moi !
– Bon, si tu veux absolument savoir : 35 euros de l’heure.

Le petit garçon s’en retourne dans la maison avec un air triste. Quelques minutes plus tard, il revient vers son père et lui demande :
– Papa, pourrais-tu me prêter 10 euros ?
– Bon, c’est pour ça que tu voulais savoir. Pour m’emprunter de l’argent !!! Va dans ta chambre et couche-toi. J’ai eu une journée éprouvante, je suis fatigué et je n’ai vraiment pas la tête à supporter de pareilles bêtises !

Une heure plus tard, le père, qui avait eu le temps de décompresser un peu, se demande s’il n’avait pas réagi trop fort à la demande de son fils. Peut-être voulait-il s’acheter quelque chose d’important. Il décide donc d’aller dans la chambre du petit :
– Tu dors ?
– Non, papa…
– Ecoute, j’ai réfléchi et voici le 10 euros que tu m’as demandés.
– Oh ! Merci papa !

Le gamin farfouille sous son oreiller et en sort 25 euros. Le père en voyant l’argent écarquille les yeux et se mets en colère :
– Mais pourquoi tu voulais 10 euros ? Tu en as déjà 25 ! Qu’est-ce que tu veux faire avec cet argent ?
– C’est que… Il m’en manquait. Mais maintenant j’en ai juste assez. Papa, est-ce que je pourrais t’acheter une heure de ton temps ? Demain-soir, arrive à la maison plus tôt. J’aimerais pouvoir enfin souper avec toi !

Rate this post

Les naufragés de l’URSSAF

Moïse et Sarah, créateurs d’une start-up (option confection) dans la Silicon Sentier, reviennent d’un séminaire sur le capital-risque à San Francisco quand leur avion s’écrase dans l’océan. Ils arrivent à agripper un radeau de sauvetage et, seuls survivants, commencent à ramer au milieu des flots quand
Sarah demande à Moïse :
– Dis, Moïse, avant de partir, tu as payé l’URSSAF ?
– Mais enfin Sarah mais tu es complètement folle ma fille, on s’en fout de l’URSSAF on est au milieu de l’océan, garde ton énergie pour ramer, la vérité.

Sarah hausse les épaules, se tait et continue de ramer. Un peu plus loin, ils arrivent sur une île déserte et s’échouent sur la plage. Moïse fait le tour de l’île sans trouver d’habitants, il revient désespéré et la Sarah lui redemande :
– Dis, Moïse, avant de partir, tu as payé l’URSSAF ?
– Mais enfin Sarah tu as une insolation, lâches moi avec ton URSSAF, on est sur une île déserte, essaye plutôt de faire du feu pour attirer les navires.

Là-dessus un navire croise l’île au loin, Moïse se met à hurler pour attirer son attention mais rien à faire, le navire passe bien trop loin, Moïse se met à pleurer et Sarah lui demande encore une fois :
– Dis, Moïse, la vérité, tu as payé l’URSSAF ?

Là, Moïse explose et hurle :
– Mais je m’en fous de ton URSSAF à la fin, et NON je ne les ai pas payés avant de partir si tu veux savoir !

Sarah sourit sereinement et lui répond :
– Aaaah, mais alors t’inquiète pas, ils finiront bien par nous retrouver, va…

Rate this post

10 février 2018 – Tyrannique Saint-Valentin

dessin drôle d'une femme déçue par son cadeau de Saint-Valentin
10 février 2018 – Tyrannique Saint-Valentin

Valentine : « C’est quoi ce cadeau minable ? »
(caricature de Saint-Valentin)

Rate this post