Argent

Monde vénal
Vie sans passion
Code pénal
Contrefaçons L’amour dans ce monde
Est heureuse folie
Partout à la ronde
Chantons folle vie

Monde symbole
Vie dénuée
Suite de vols
Dénaturée

L’amour dans ce monde
N’a jamais eu de prix
Vie que rien ne fonde
Amour incompris

Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.

Plus que tout

Plus que tout
Infiniment
Et comme un fou
Je vais, t’aimant. Moins que rien
Mais pour toi tant
Jusqu’à la fin
J’irais, t’aimant

Pareil aux autres,
Si différent
Je suis le vôtre
Amoureusement.

Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.

Si j’étais

Femme, je te jalouserais
Chat, dans tes bras me blottirais
Air, partout te recouvrirais
Esclave, je t’adorerais Dieu, je recréerais un monde
Plus beau qui nous rendrais heureux
Où la terre à jamais ronde
Tourne autour de ton soleil
Où je serais ton amoureux
Ne vivant que par ta grâce
Etoile perdue de ton ciel
Etoile gagnée de ton cœur
Tu me donneras la place
D’un des meilleurs guide de Dieu
Et moi je luirais de bonheur
En me reflétant dans tes yeux
Mais étant homme, je vais t’aimer
A en mourir, à m’en croire beau
Et ma vie que je t’ai donnée
Par toi échappe à la mort

Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.

Désir

Je te nomme, je t’appelle,
Tu existes sans être là,
Je te veux, j’ai besoin de toi,
Tu n’apparais pas, tu te nies. Tu te caches et je te vois,
Tu apparais et je t’oublie,
Qui es-tu et que me veux-tu,
Toi le meilleur et le pire,
Toi réalité pensée belle,
Toi de cette vie mon prélat,
Toi en qui je place ma foi,
Toi d’un inconnu infini,
Toi pour qui mon esprit se ploie,
Toi réalité de défi,
Toi qui m’échappe et me tue,
Toi que pourtant je désire.

Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.