Le métier de nos fils

Trois mères juives discutent et parlent de leur fils :
– Mon fils est dans la Marine, tout le monde lui dit « Mon Amiral. »
– Le mien est dans l’armée, tout le monde lui dit « Mon Général. »
– Ben le mien est stripteaseur dans un bar gay…
– Non ???
– Si, mais dès qu’il enlève son slip, tout le monde lui dit : « Oh mon Dieu ! »

Le fils de l’Amiral

Un amiral servant à Brest a pris l’habitude de conduire chaque matin son petit garçon à l’école avant de rejoindre ses bureaux. Un matin, il ne résiste pas à poser à son fils une question qui lui trottait dans la tête depuis un certain temps :
– Dis donc… Tes copains doivent être impressionnés de me voir comme ça, tous les jours, en grand uniforme.
– Ça oui ! répond le bambin. Ils croient tous qu’on a un chauffeur.

Les putes du Général et de l’Amiral

Un général et un amiral qui ne peuvent pas se blairer se retrouvent ensemble chez le barbier de l’état major chez qui ils se font raser tous les matins.

Tous les deux ont fini d’être rasé en même temps, et à la fin du rasage, le troufion qui rasait le général s’apprête à lui passer un peu d’après-rasage… mais le général s’écrie :
– PAS DE CE MACHIN SUR MOI MALHEUREUX ! SINON MA FEMME VA CROIRE QUE J’AI ÉTÉ CHEZ LES PUTES…

Alors l’amiral se tourne vers son troufion barbier et lui dit :
– VAS-Y TU PEUX M’EN METTRE À MOI. MA FEMME NE SAIT PAS CE QUE ÇA SENT UNE PUTE !