agonie

Les voix du seigneur sont impénétrables

La fin étant proche, un richissime Écossais a fait venir son pasteur.
– Father, si je vous donne mille livres pour aider à réparer votre vieux temple, croyez- vous que j’irais directement au ciel ?
– Je ne peux vous l’assurer, mon fils, mais je vous conseille vivement d’essayer.

La dernière extrémité

– Cher monsieur, dit le médecin, je suis navré de vous le dire, mais votre oncle est vraiment à la dernière extrémité. Il faut donc que vous vous attendiez à tout.
– Vous exagérez, docteur, il faut que je partage avec mes cousins.

La faute d’Omar

Les perles : la justice

« Omar m’a tuer » : assurément la faute d’orthographe la plus médiatisée des quinze dernières années. Qui l’a signée ? Ghislaine Marchai, la riche veuve de Mougins, au terme d’une agonie sanglante, pour désigner Omar Raddad, son jardinier marocain ? Ou bien quelque machiavélique assassin qui aurait voulu montrer du doigt Omar pour mieux s’épargner lui-même ?