Le cocu philosophe

Les perles : la justice

Le mari cocu se fait philosophe : « Voyez-vous, c’est parce que ma femme est jolie quelle me trompe et que j’accepte cela. Il vaut mieux être plusieurs dans une bonne affaire que tout seul dans une mauvaise. »

L’infidélité est un plat qui se mange froid…

Deux hommes meurent et arrivent au Paradis.
– De quoi êtes-vous morts ? leur demande Saint Pierre.
– De joie, dit le premier.
– De froid, dit le second.
– Ah ! Reprend Saint Pierre, racontez-moi cela.
– Eh bien, dit le premier, je croyais que ma femme me trompait. J’arrive à l’improviste à la maison où je croyais y trouver le coupable. J’ouvre toutes les portes, je regarde dans les placards, je vais à la cave, je fouille tout, rien. Alors, j’en meurs de joie !
– Ah bon, dit Saint-Pierre. Et vous, dit-il à l’autre, comment êtes-vous mort de froid ?
– Cet imbécile a oublié de regarder dans le congélateur.

Circonstances atténuantes

Une nana, un mec :
– Comment tu as pu me tromper avec ma sœur ?
– Désolé, j’ai confondu…
– Mais elle est brune et moi blonde !
– Mais vous avez le même nom de famille…

Les vertus de l’air du large

– Les médecins, dit un grand naïf, sont vraiment d’une incompétence qui me confond. Tiens, l’un d’eux prétendait depuis deux ans que j’étais incapable de procréer.
– Et alors ?
– Ma femme est allée en consulter un autre et c’est bien ce que je pensais. Tout venait d’elle. Elle manquait d’iode. Le médecin l’a envoyée passer quinze jours au bord de l’Atlantique. Ça y est : elle est enceinte…

Infidèle à outrance

« Mon mari m’a tellement trompé que je ne suis même pas sûre d’être la mère de mes propres enfants. »

Duchesse de Lauraguais