Le compteur de calories sexuelles

Informations utiles pour l’homme qui désire perdre quelques kilos. Depuis un grand nombre d’années nous savons que le sexe est un bon exercice, mais jusqu’à récemment personne n’avait fait une étude scientifique de la dépense calorique selon les activités sexuelles différentes.

Maintenant en voici les résultats.

Enlever ses vêtements
Avec son consentement : 12 calories
Sans son consentement : 187 calories

Ouvrir son soutien-gorge
Avec les deux mains : 8 calories
Avec une main : 12 calories
Avec vos dents : 85 calories

Mettre un préservatif
Avec une érection : 6 calories
Sans une érection : 315 calories

Les positions
Missionnaire : 12 calories
La brouette : 216 calories
Le lustre Italien : 912 calories

Orgasme
Vrai : 112 calories
Faux : 315 calories

Après l’orgasme
S’allonger dans lit et s’embrasser : 18 calories
Se lever immédiatement : 36 calories
Expliquer pourquoi vous êtes sorti du lit immédiatement : 816 calories

Obtenir une deuxième érection si vous avez
20-29 ans : 36 calories
30-39 ans : 80 calories
40-49 ans : 124 calories
50-59 ans : 972 calories
60-69 ans : 2916 calories
70 et plus : Résultats encore en suspens

S’habiller après
Tranquillement : 32 calories
Dans la hâte : 98 calories
Avec son père qui frappe à la porte : 1218 calories
Avec votre femme qui frappe à la porte : 3521 calories

L’activation des organes sexuels

Après avoir soigné une des vaches de la ferme qui était malade, le vétérinaire s’apprêtait à remonter en voiture lorsque le fermier et sa femme l’arrêtent :
– Dites donc, là, y a l’coq d’la basse-cour qu’est pas du tout intéressé par l’affaire… Ça fait bin un mois qu’on l’a acheté au marché de Saint-Marcellin et on l’a toujours pas vu monter sur une poule. Z’auriez pas un truc pour lui ?

Le véto rigole doucement et leur répond :
– Pas de problème ; une fois par jour, vous allez attraper votre coq et vous lui frotterez le croupion à la brosse de chiendent. Ça va lui activer l’organe et avec ça, les poules passeront un sale quart d’heure, faites-moi confiance.

La semaine suivante, le véto est appelé à nouveau dans cette ferme. À peine garé dans la cour, il voit le fermier s’avancer vers lui clopin-clopant, en faisant des grimaces de douleur à chaque pas :
– Alors, est-ce que vos poules sont satisfaites ? demande le véto.
– Ah les poules, elles se cachent tellement elles en ont marre que le coq leur courre après, mais par contre…
– Oui ? interroge le véto.
– … j’voulais vous dire : la prochaine fois qu’vous donnez un conseil de ce genre, attendez que ma femme soit partie !