L’extinction des feux

Les perles : les journalistes

« Le pilote Italien, gravement brûlé dimanche à Monaco, s’est éteint hier après-midi. »

(L’Aurore, 11 mai 1967)

Rate this post

L’amour et la Folie

La Folie décida d’inviter ses amis pour prendre un café chez elle. Tous les invités y allèrent. Après le café la Folie proposa :
– On joue à cache-cache ?
– Cache-cache ? C’est quoi, ça ? demanda la Curiosité.
– Cache-cache est un jeu. Je compte jusqu’à cent et vous vous cachez. Quand j’ai fini de compter je cherche, et le premier que je trouve sera le prochain à compter.

Tous acceptèrent, sauf la Peur et la Paresse.
1, 2,3,… – la Folie commença à compter.

L’Empressement se cacha le premier, n’importe où.

La Timidité, timide comme toujours, se cacha dans une touffe d’arbre.

La Joie courut au milieu du jardin.

La Tristesse commença à pleurer, car elle ne trouvait pas d’endroit approprié pour se cacher.

L’Envie accompagna le Triomphe et se cacha près de lui derrière un rocher.

La Folie continuait de compter tandis que ses amis se cachaient.

Le Désespoir était désespéré en voyant que la Folie était déjà à 99.

« CENT ! » cria la Folie. « Je vais commencer à chercher… »

La première à être trouvée fut la Curiosité, car elle n’avait pu s’empêcher de sortir de sa cachette pour voir qui serait le premier découvert.

En regardant sur le côté, la Folie vit le Doute au-dessus d’une clôture ne sachant pas de quel côté il serait mieux caché.

Et ainsi de suite, elle découvrit la Joie, la Tristesse, la Timidité…

Quand ils étaient tous réunis, la Curiosité demanda :
– Où est l’Amour ?

Personne ne l’avait vu. La Folie commença à le chercher. Elle chercha au-dessus d’une montagne, dans les rivières au pied des rochers. Mais elle ne trouvait pas l’Amour.

Cherchant de tous côtés, la Folie vit un rosier, pris un bout de bois et commença à chercher parmi les branches, lorsque soudain elle entendit un cri.

C’était l’Amour, qui criait parce que des épines lui avait crevé les yeux.

La Folie ne savait pas quoi faire. Elle s’excusa, implora l’Amour pour avoir son pardon et alla jusqu’à lui promettre de le suivre pour toujours.

L’Amour accepta les excuses.

Aujourd’hui, l’Amour est aveugle et la Folie l’accompagne toujours.

Rate this post

La blonde et l’échelle Belge

Vous savez ce qu’il y a en haut des échelles en Belgique ? Un panneau stop…

Et bien sûr une blonde est montée en haut de l’échelle, a continué et est tombé.

Arrivé à l’hôpital le médecin lui dit :
– Vous n’avez pas vu le panneau ?

Et la blonde lui répond :
– Oui je l’ai vu, mais j’ai regardé à droite puis à gauche et comme personne ne venait j’ai continué !

Rate this post

Les naufragés de l’URSSAF

Moïse et Sarah, créateurs d’une start-up (option confection) dans la Silicon Sentier, reviennent d’un séminaire sur le capital-risque à San Francisco quand leur avion s’écrase dans l’océan. Ils arrivent à agripper un radeau de sauvetage et, seuls survivants, commencent à ramer au milieu des flots quand
Sarah demande à Moïse :
– Dis, Moïse, avant de partir, tu as payé l’URSSAF ?
– Mais enfin Sarah mais tu es complètement folle ma fille, on s’en fout de l’URSSAF on est au milieu de l’océan, garde ton énergie pour ramer, la vérité.

Sarah hausse les épaules, se tait et continue de ramer. Un peu plus loin, ils arrivent sur une île déserte et s’échouent sur la plage. Moïse fait le tour de l’île sans trouver d’habitants, il revient désespéré et la Sarah lui redemande :
– Dis, Moïse, avant de partir, tu as payé l’URSSAF ?
– Mais enfin Sarah tu as une insolation, lâches moi avec ton URSSAF, on est sur une île déserte, essaye plutôt de faire du feu pour attirer les navires.

Là-dessus un navire croise l’île au loin, Moïse se met à hurler pour attirer son attention mais rien à faire, le navire passe bien trop loin, Moïse se met à pleurer et Sarah lui demande encore une fois :
– Dis, Moïse, la vérité, tu as payé l’URSSAF ?

Là, Moïse explose et hurle :
– Mais je m’en fous de ton URSSAF à la fin, et NON je ne les ai pas payés avant de partir si tu veux savoir !

Sarah sourit sereinement et lui répond :
– Aaaah, mais alors t’inquiète pas, ils finiront bien par nous retrouver, va…

Rate this post

Le dentiste du golf

Deux amis golfeurs discutent tout en faisant leur partie sur le green.

Le premier dit à l’autre :
– Tiens, demain je vais me faire poser un dentier chez le Dr Jean Sive, celui qui a son cabinet dentaire près de la mairie.
– Ah oui, répond l’autre. Je le connais. En fait je suis allé chez lui il y a quelques années…
– C’est vrai ? reprend le premier. Et alors, est-ce qu’il a fait du bon travail ?
– Du bon travail ? Je vais te donner une anecdote et tu vas comprendre… Hier, j’étais sur le parcours lorsqu’un gars au neuvième trou a fait son premier tir. La balle devait bien être à 250 km/heure quand je l’ai reçue dans les parties. Eh bien pour te dire, c’était la première fois depuis deux ans que je n’ai plus eu mal aux dents !

Rate this post