Le terrible accident de l’épouse

Un homme apprend que sa femme vient d’avoir un terrible accident. Il accourt à l’hôpital et demande à la voir. On lui répond que le médecin s’occupe de son dossier et qu’il viendra le rencontrer dans une quinzaine de minutes afin de faire le point sur l’état de santé de son épouse.

Lorsque le docteur entre dans la salle d’attente, il aperçoit le mari complètement paniqué.

Le médecin s’assoit à ses côtés et lui dit :
– Les nouvelles ne sont pas très bonnes, monsieur. Votre femme a eu un grave accident de la route et sa colonne est fracturée à deux endroits.
– Mon Dieu, répond le mari. Remarchera-t-elle un jour ?
– J’ai bien peur que non. C’est inopérable. Vous devrez vous en occuper jusqu’à la fin de ses jours. Vous allez devoir la nourrir chaque jour…
L’époux se met alors à pleurer.

Le médecin poursuit :
– Ce n’est pas tout, vous allez devoir la retourner dans son lit toutes les deux heures afin d’éviter d’autres complications.
L’époux n’en peut plus, il est alors incapable de s’arrêter de pleurer.

Et le médecin précise :
– Et évidemment, vous devrez changer ses couches car elle n’a plus le contrôle de sa vessie et de ses intestins. Vous devrez les changer environ six fois par jour.
Le mari ne se contrôle plus et perd momentanément le nord. Il devient hystérique et se prend la tête à deux mains.

C’est à ce moment que le docteur lui pose une main sur l’épaule et lui dit :
– Je vous charrie, votre femme est déjà morte !

Le gros cul vide verglacé

Les perles : les assurances

« La route était pleine de verglas. On avait peine à s’y tenir à pied. En prenant le tournant, le routier n’a pas pu redresser son derrière, vu qu’il était vide, et il m’a entré en plein dedans. »

L’accident de voiture blonde

C’est un gars et une blonde qui ont un accident de voitures. Les deux automobiles sont complètement fichues, mais heureusement, les automobilistes n’ont rien.

Le gars dit à la blonde :
– C’est un miracle qu’ont ai rien eu tous les deux ! Le bon Dieu a voulu qu’on se rencontre !
– Oh oui… ça doit être ça, dit la blonde.
– Si Dieu a voulu qu’on se rencontre, on devrait se marier !
– Oh oui…
Et la blonde accepte.

Le gars se dirige vers son coffre, sort une bouteille de champagne et dit à la blonde :
– Puisqu’on va se marier, on va fêter ça au champagne.
– Oh oui…
La blonde accepte, descend la moitié de la bouteille et la redonne au gars, qui lui redonne aussitôt.

La blonde, étonnée, lui demande :
– Ben, tu bois pas ?

L’homme lui répond :
– Non merci, là, je vais attendre la police !

La blonde cavalière

Une blonde décide un beau jour de se mettre à l’équitation, bien qu’elle n’ait aucune expérience de ce sport. Elle grimpe donc sur le cheval, sans aucune aide ni supervision.

Lorsque le cheval se met à galoper, la blonde n’est pas très stable et commence à glisser de sa selle. Terrorisée, elle essaie de s’accrocher à la crinière du cheval, mais sans succès. Elle essaie alors d’agripper le cou du cheval, mais continue à glisser. Le cheval continue de galoper avec énergie, apparemment insensible à la situation précaire de sa cavalière.

La blonde lâche finalement prise, espérant tomber en douceur sous le cheval sans se faire piétiner, mais son pied reste coincé dans l’étrier, ce qui la place dans une situation encore plus épineuse…

Sa tête cogne plusieurs fois le sol. Elle est au bord de l’évanouissement quand, par miracle, le directeur du supermarché la remarque et débranche la prise…