Soupçons à la frontière Mexicaine


Un homme se présente à la frontière Mexicaine sur sa bicyclette avec deux grands sacs sur ses épaules. Le douanier dit :
– Qu’y a-t-il dans les sacs ?

Le gars répond :
– Du sable.
– Veuillez vider les deux sacs…

Sans difficulté, notre homme vida ses sacs : du sable, rien que du sable !
– C’est bon, vous pouvez passer.
Notre ami remit le sable dans les sacs, les sacs sur ses épaules, ses fesses sur la selle et il franchit la frontière.

Le lendemain, notre homme se représente à la frontière, sur sa bicyclette, deux sacs sur les épaules. Même scène …qui se répéta pendant quinze jours. Puis lassés, les douaniers ne le contrôlaient plus que de temps en temps : toujours du sable !

Enfin un jour, tout en le laissant passer, un douanier l’interpella :
– Nous ne sommes pas si idiots que ça. Nous savons que vous faites de la contrebande. Oui, mais de quoi ?

Quand le gars fut assez loin, il se retourna et dit simplement :
« Bicyclettes ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.