Réflexions sur le golf

Dans les sociétés primitives, lorsque les indigènes frappent sur le sol avec un bâton en hurlant, on appelle ça de la sorcellerie. Dans les sociétés civilisées, ça s’appelle le golf.

Le golf fut autrefois un sport de riche, mais maintenant, il a des millions de pauvres joueurs !

Le golf, c’est une manière très coûteuse de jouer aux billes.

Le secret pour jouer au golf, c’est de taper la balle très fort, dans la bonne direction, mais pas trop souvent.

Il y a trois moyens reconnus pour faire des progrès au golf : prendre des leçons, s’entraîner tous les jours — ou commencer à tricher.

Un golfeur amateur est quelqu’un qui s’apprête à frapper la balle deux fois : une fois avant de faire son swing, et une fois après.

Beaucoup de golfeurs préfèrent un chariot de golf à un caddie, parce qu’il ne peut pas compter, critiquer ou se moquer.

Le golf est un jeu dans lequel les plus lents sont devant vous et les plus rapides sont derrière vous.

Le golf : une marche de huit kilomètres ponctués de déceptions.

Il n’y a aucun jeu qui ressemble au golf : vous sortez avec trois amis, vous jouez dix-huit trous, et vous repartez avec trois ennemis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.