La saucisse des clochards

Deux poivrots fauchés sont en manque de bière. Le premier dit à l’autre :
– J’ai une idée. Puisque l’on a que 2 euros pour nous deux et que c’est trop peu pour aller dans les bars, on va aller acheter un hot-dog au coin de la rue… Le deuxième poivrot ne comprend pas bien la technique mais il laisse faire. Une fois la saucisse achetée, le premier tire le second dans le bar le plus proche. Là, ils commandent plusieurs verres qu’ils descendent promptement. Lorsque le barman arrive dans leur direction avec l’addition, le premier prend la saucisse, la glisse dans la braguette du second, et entreprend de faire une fellation à la saucisse !
Le barman est furibard :
– TIREZ-VOUS DE MON BAR ESPÈCES DE DÉGÉNÉRÉS !
Voyant que la technique a fonctionné dans le premier bar, les deux compères pénètrent dans le deuxième bar le plus proche et répètent le scénario… Toujours avec le même succès.
Quelques heures et quelques bars plus tard, ils ne peuvent plus faire un pas tellement ils sont bourrés, et ils s’écroulent sur un banc. A ce moment là, le premier dit au second :
– Tu as vu ce qu’on peut faire avec une saucisse ?
Et l’autre lui répond :
– Quelle saucisse ? On l’a perdue après le deuxième bar…

Un anglais et un russe dans un bar

C’était un anglais et un russe dans un bar. L’Anglais dit au russe :
– Je suis capable de tirer dans cinq pièces de monnaie à la fois.
Il sortirent alors dehors, l’Anglais s’exécuta et réussit.. Il dit alors :
– Mon nom à moi c’est Bill, Buffalo Bill.
Le Russe, impressionné, lui dit alors :
– Oui toi très bon mais moi meilleur, moi être capable de faire l’amour à cinq femmes en même temps. L’Anglais ne le croyant pas, il demanda une preuve.
Le Russe baissa donc son pantalon et découvre cinq pénis tous alignés. Le Russe dit alors :
– Mon nom à moi c’est Bill, Tchernobyl.