L’amour télévisuel

– Mon mari, raconte une dame à une amie, est un fou de télévision. Autrefois, il ne trouvait le temps de me faire l’amour que pendant la mi-temps des matches de football. Ce n’était pas très fréquent et ça ne dépassait jamais les quinze minutes, ce qui me laissait tout juste le temps de me mettre en train. – Et tu lui as suggéré une autre formule ?
– Oui. Maintenant, on fait cela pendant le tunnel des pubs entre la fin de l’émission de début de soirée et le début du Journal de la nuit sur France 3. C’est fête tous les jours et ça nous laisse au moins quarante minutes pour nous ébattre tranquillement.

Les distractions du bled paumé

Un gars vient d’emménager dans un bled paumé.
Son voisin immédiat vient lui rendre visite pour lui rendre une visite de courtoisie :
– Bonjour voisin. Pour vous souhaiter la bienvenue dans la ville, j’ai organisé une grande fête ce soir.  Il y aura à boire, on pourra danser, se battre et baiser !
– Vraiment ? C’est gentil ça. Et comment doit-on s’habiller pour l’occasion ?
– Bof, peu importe, il y aura juste toi et moi.

Le mari qui jouit trop fort

C’est une femme qui vient consulter son médecin. Elle lui dit :
– Docteur, j’ai un gros problème. A chaque fois qu’on est au lit avec mon mari et qu’il jouit, il pousse un énorme cri à m’en percer les tympans ! Le médecin lui répond :
– Mais c’est pourtant quelque chose de normal. Ça devrait vous plaire, non ? C’est un témoignage du plaisir que vous lui procurez !
– Peut-être Docteur, mais le problème, c’est que ça me réveille.

Mohamed dans le bus sans ticket

Mohamed monte dans le bus et dit au chauffeur :
– Aujourd’hui Mohamed il prend pas de ticket.
Le lendemain idem :
– Aujourd’hui Mohamed il prend pas de ticket. Et ainsi de suite pendant une semaine. Le chauffeur en a marre et demande aux contrôleurs de venir à l’heure où Mohamed prend le bus. Le lendemain :
– Aujourd’hui Mohamed il prend pas de ticket.
– Ah oui ? Et pourquoi il prend pas de ticket ?
– Parce que Mohamed il a une carte orange…