Les pêchés des trois nones

Dans un couvent, trois soeurs veulent se confesser.

La première entre dans le confessionnal pendant que les deux autres écoutent derrière le rideau :
– Mon, père, j’ai commis un pêché : J’ai regardé des hommes nus a travers le trou d’un serrure. – Ma sœur, vous ferez une prière puis vous irez vous laver l’œil dans le bénitier.

A ce moment, la troisième sœur se précipite dans le confessionnal en disant :
– Mon père, puis-je aller me rincer la bouche avant que la deuxième ne se lave le cul ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.