Les jumeaux frère et sœur


C’est un frère et sa soeur. En plus d’être frère et soeur, ils sont jumeaux. ça va être le bal de classe bientôt et la fille demande au frère :
– Tu as prévu une cavalière pour le bal de classe ?

Le frère répond :
– Non. Tu pensais à quelqu’un pour moi ?
– On peut dire ça, oui : Pourquoi est-ce que tu ne me prendrais pas comme cavalière pour le bal ?
– Toi ? Tu n’y penses pas !
– Dans ce cas là, tu vas prendre quelqu’un d’autre alors ?
– Tu sais bien que je ne sors avec personne en ce moment !
– Et moi non plus ! Mais tous les deux nous voulons allez au bal de classe n’est-ce pas ?

Le frère acquiesce de la tête. Alors elle continue :
– Pourquoi ne pas y aller ensemble alors ?

Le frère finalement de rend aux arguments de sa soeur, alors il finit par lui dire :
– D’accord. Si ni toi ni moi n’avons quelqu’un d’autre pour servir de cavalier le jour du bal, alors je te conduirai au bal moi-même.

Le jour du bal arrive. Aucun des deux ne s’est trouvé de cavalier. Alors le frère sert de cavalier à la soeur et l’amène au bal. Finalement, ils s’amusent beaucoup ensemble à discuter et la soirée est très agréable.

Lorsque les slows arrivent, la soeur dit au frère :
– Allons danser !

Le frère regarde autour d’eux pour savoir si personne ne l’a entendue, puis il répond :
– Dis je ne vais tout de même pas danser les slows avec ma soeur au bal de la classe !?!
– Allez, ne sois pas si timide. Tu vois Jean Martin là-bas, il danse avec sa cousine, et personne ne les regarde pour autant.
– D’accord, d’accord.

Alors ils dansent, et dansent encore. Et le reste de la soirée se passe, et il est bientôt l’heure de rentrer.

Dans la voiture, alors que le frère est au volant, la soeur dit à son frère :
– Ne rentrons pas directement à la maison…

Le frère lui jette un coup d’oeil interrogatif et demande :
– Et où veux-tu aller alors ?
– Oh je ne sais pas, roule toujours.

Alors le frère roule tout droit sans se poser de question. Au bout d’un moment, la soeur dit :
– Tu nous trouve un endroit pour se garer ?
– Quoi ? T’es folle ! Je ne vais pas m’arrêter et rester avec ma soeur, en pleine nuit comme ça !
– Qu’y a-t’il de mal à se garer, à couper le moteur et à discuter un peu. On ne parle jamais ensemble, pas vrai ? Avoues que c’est la soirée idéale pour ça, non ?

Alors le frère se gare dans un coin où personne ne passe, et ils commencent à parler de tout de rien, de la soirée, de leur scolarité…

Après quelques minutes, la soeur regarde son frère fixement dans les yeux et lui dit :
– Hé…
– Quoi ?
– Embrasse-moi !
– Je trouve que tu n’es pas très normale ce soir. Tu me proposes des choses vraiment louches !
… et le frère prend la clef de contact et s’apprête à démarrer

Elle attrape sa main :
– Je sais que je suis ta soeur. Et toi tu es mon frère. Est-ce qu’on ne s’aime pas tendrement tous les deux ? Pourquoi est-ce que tu ne m’embrasserais pas lorsque j’en ai envie ?

Et elle l’embrasse sur la joue. Alors il lui rend son baiser sur la joue.

Après quelques autres baisers, la soeur lui susurre à l’oreille :
– Allez viens, faisons-le !
– Faisons quoi ?
demande le frère alors qu’il a déjà une petite idée de ce que veut sa soeur.
– Tu sais bien quoi…
– Je ne peux pas faire ça avec toi ! Tu es ma soeur…

Mais sa voix défaille lorsqu’il dit cela, et lorsque sa soeur l’enlace, il se laisse faire complètement. Alors qu’il est couché au dessus d’elle, elle lui dit :
– Tu sais que tu es beaucoup plus léger que papa !
– Je sais, maman me l’a déjà dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.