Les blessures de guerre du vieux pirate


Du temps des corsaires et des pirates, un vieux capitaine avec quelques handicaps physiques, cumeur des mers, raconte ses faits de guerre :
– Le crochet, ah c’est lors de l’abordage d’un galion espagnol … j’avais la main sur la rambarde et hop la main … d’un coup de sabre d’abordage … elle tombe à la mer, tranchée nette …
– Capitaine, et la jambe gauche … ?
– Ah, la jambe gauche … c’est un boulet de canon anglais qui me l’a emportée lors de l’abordage d’un convoi …
– Et le bandeau sur l’oeil capitaine ?
– Ah, oui, le bandeau sur l’oeil, un accident stupide … je regardais le ciel, par une belle soirée d’été, les yeux levés vers les étoiles lorsqu’un goéland a déchargé en vol ses toilettes ! Et en voulant m’essuyer l’œil …

Un pirate s'arrache une hémorroïde avec son crochet
Les blessures de guerre du vieux pirate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.