Le soleil de Staline

Joseph Staline savoure son accession au pouvoir du balcon du Kremlin. Au petit matin, il entend une voix :
– Staline ! Maître de toutes les Russies, je te salue !

Satisfait, il va prendre un copieux petit déjeuner dans sa datcha puis revient au Kremlin où il prend l’air sur son balcon. La même petite voix l’interpelle :
– Staline ! Maître de toutes les Russies, je te salue !

En fin d’après-midi, à l’heure où le soleil décline à l’horizon, Staline retourne sur son balcon, mais la petite voix s’est tue…
– Enfin Soleil, au levant, tu me salues ; au zénith, tu me salues et, au couchant, tu m’ignores ?
– Maintenant que je suis passé à l’Ouest, je t’emm… !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.