Le prix d’une fellation


Monsieur le curé soupçonne un de ses fidèles de la messe du dimanche, de se servir dans la corbeille de la quête plutôt que d’y déposer son obole. Aussi, lorsque l’enfant de chœur passe dans l’assemblée, le prêtre surveille ce qui se passe du coin de l’œil… Et hop, il aperçoit le jeune Eric qui subtilise un billet de 10 euros qui avait été placé là à desseins par le curé !

Furieux, le prêtre alpague le fidèle malhonnête à la fin de la messe et l’invite à se rendre au confessionnal sur-le-champ. Là, le jeune Eric avoue :
– Je suis désolé Mon Père, j’ai pris cet argent pour me faire faire une fellation.

Monsieur le curé lui demande de rendre l’argent, et le renvoie avec des pénitences. Mais ne sachant pas ce qu’est une réellement une fellation, il décide de demander des explications à Sœur Marie-Bénédicte, sa copine du couvent des Ursulines, chez qui il va manger chaque dimanche.

Le même jour à midi, il arrive chez les sœurs et demande aussitôt :
– Ah Sœur Marie-Bénédicte, vous tombez bien : un de mes fidèles m’a avoué au confessionnal qu’il avait volé 10 euros pour se faire faire une fellation.

Alors Sœur Marie-Bénédicte sursaute d’étonnement et lui répond :
– 10 euros ? Je me demande qui casse les prix comme ça en ville !

2/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.