Le Pape au Paradis


Le pape meurt et arrive au paradis. Il frappe à la porte et se retrouve nez à nez avec un ange à la mine féroce :
– Euh, bonjour, je suis le pape, je voudrais entrer au paradis ?
– C’est qu’on n’entre pas comme ça, et puis d’abord qu’est-ce que c’est, un pape ? – Ben je suis le successeur de Saint Pierre, quoi ! D’ailleurs ce ne serait pas vous, Saint Pierre ?
– Moi, pas du tout, je suis Gabriel.
– Bon… Mais vous connaissez sûrement les Chrétiens, quoi, l’Église ? Eh bien moi, je suis le chef de l’Église.
– Vous pouvez être chef de ce que vous voulez, ça ne change rien ici.
– Enfin, demandez au moins à votre Patron, Il doit être au courant, Lui.

L’ange va voir le Patron et lui expose la situation.
– Comment tu dis ? Le pape ? Non, ça ne me dit rien.
– Il a dit aussi qu’il était le chef des Chrétiens.
– Attends, oui, ça me rappelle bien un truc. Ah, oui ! C’est le fan club que le fiston a fondé il y a 2000 ans. Ça marche toujours ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.