Le handicap de l’alcoolisme


Un type passe la soirée au café. Il est tellement torché qu’il se casse la gueule et dans la foulée décide de rentrer chez lui.

Il essaie de se lever, mais se recasse la gueule, alors il rampe sur le trottoir, et péniblement, se traîne jusque chez lui. Là, il grimpe les escaliers sur le ventre, réussit à ouvrir sa porte et finit par ramper jusqu’à sa chambre, se couche et miracle, ne réveille pas sa femme.

Le lendemain matin, celle-ci le secoue et lui dit :
– Ho. Ho !!! T’étais où hier soir ?
– Ben, ici… J’ai regardé la télé un peu tard, puis je suis venu me coucher.
– Non, mais tu te fous de ma gueule ? T’étais au troquet, hein ? Ne mens pas, ils ont appelé ce matin : t’as oublié ton fauteuil roulant là-bas !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.