Le grand rabbin et les couleurs


C’est Moché et David qui sont chez le rabbin. Moché lui demande :
« M. le grand rabbin, est-ce que le noir, c’est une couleur ? »

Alors le rabbin réfléchit, et ne trouvant pas la réponse, convoque deux autres rabbins, lisent deux ou trois fois la Bible et en fin de compte, le rabbin répond à Moché : « Eh ben, oui, le noir, c’est considéré comme une couleur parce que c’est par définition l’absence des autres couleurs. »

« D’accord M. le rabbin mais est-ce que le blanc est aussi une couleur ? »
Alors la, le rabbin il convoque tous les rabbins de la ville et ils forment un tribunal, ils lisent la bible 6 fois et tous les commentaires (le Talmud, pour la culture) deux fois, et ils reviennent. Le rabbin lui répond :
« Oui, le blanc, c’est une couleur puisque c’est un ajout continu de toutes les couleurs… »

Alors Moché se retourne vers David et lui dit :
« Tu vois je t’avais dit que j’t’avais vendu une télé couleur… »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.