Le grand chirurgien au Paradis


C’est un très très grand chirurgien qui meurt. Il arrive donc devant la porte du Paradis et constate qu’il n’est pas le premier. En effet, une très très très longue file de personnes sont déjà en train d’attendre leur tour, et tout le monde fait la queue. Alors le Docteur quitte la queue, s’en va voir Saint Pierre et lui dit :
« Bonjour Saint Pierre. Dites-moi, je suis le Docteur Armand TEUT-MARONNE, le célèbre chirurgien qui a opéré Boris Eltsine (entre autres). Ne serait-il pas possible que j’entre directement sans faire la queue ? »

Saint Pierre répond :
« Vous allez certainement être reçu au Paradis Docteur, mais comme tout le monde, il vous faudra faire la queue d’abord. Lorsque votre tour viendra, j’ouvrirai mon livre à votre page, et nous verrons si le Paradis est pour vous. »

Alors le Docteur reprend sa place dans la queue. Il attend, attend encore, recommence à s’impatienter, regarde sa montre. Au bout d’un moment, il retourne voir Saint Pierre et lui dit :
« Saint Pierre, j’ai sauvé tellement de vies lorsque j’étais vivant, n’y a-t-il pas moyen que je passe devant les autres ? »

Saint Pierre lui répond :
« Docteur, entrez-vous dans le crâne que personne n’est supérieur à personne ici, et que le temps n’a plus aucune signification. Rejoignez votre place et attendez votre tour. »

A regret, le chirurgien regagne sa place et attend. Un peu plus tard, il voit passer un vieillard aux cheveux blancs, qui porte une blouse blanche et qui a un stéthoscope accroché au cou. Le chirurgien constate que le vieil homme double tout le monde et qu’il entre directement au Paradis sans avoir fait la queue.

En voyant ça, le chirurgien pique une colère et s’en va apostropher Saint Pierre :
« Je pensais que tout le monde se valait, que personne n’était supérieur à personne, mais d’après ce que je vois, vous laissez entrer ce docteur et pas moi ! Vous allez me dire que ces actions ont été supérieures aux miennes peut-être ? Qu’est-ce qu’il a fait de si extraordinaire que je n’ai pas fait ? »

Alors Saint Pierre le regarde en rigolant et dit :
« Vous avez raison Docteur, mais cet homme que vous avez vu passer, c’était Dieu… Il a toujours aimé se prendre pour un docteur. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.