Le curé de campagne du Beaujolais en excès de vitesse


Le père Barnabé, un bon vieux curé de campagne du Beaujolais, qui se fait prendre au radar avec sa 4L à la sortie du village. Le gendarme qui l’arrête un peu plus loin lui dit :
– Alors mon Père, on fait des excès de vitesse? Vous saviez que vous rouliez à 90 au lieu de 50 ? Puis le gendarme renifle un peu et sent des effluves de vin rouge. Il regarde un peu dans la voiture et aperçoit une bouteille de Morgon vide sur le siège du passager. Il s’adresse alors à nouveau au curé :
– Mais il me semble en plus que vous avez bu de l’alcool, non ?
Le père Barnabé :
– Non non, juste de l’eau mon fils.
Le gendarme :
– Alors, comment se fait-il que votre haleine sente le vin ?
Le curé regarde alors sa bouteille, puis lève les yeux au ciel et dit :
– Seigneur, c’est pas possible, VOUS l’avez encore fait !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.