Le courage militaire

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, un amiral américain, un amiral russe et un amiral de l’Armée française se trouvaient sur le pont d’un porte-avions pendant des manœuvres hivernales dans l’océan Atlantique.

Les trois amiraux ont une discussion à propos du courage, et en particulier de celui dont peut faire preuve les membres de leur armée respective.

Le Russe dit :
– Il est bien connu que les Russes sont les gens les plus courageux sur Terre !

L’Américain :
– Ah OUAIS ?! Je demande à voir.

Le Russe :
– Tout de suite ! Youri, viens voir un peu ici ! … Tu vas sauter du pont et tu feras le tour du navire à la nage.

Youri s’exécute sans un mot et nage tant bien que mal autour du porte-avions.

Le général russe se tourne vers les deux autres et dit :
– Eh bien voilà un exemple de vrai courage !

L’Américain appelle alors un matelot :
– Jack, tu vas sauter du haut de la tourelle de commandement dans la mer, puis tu feras deux fois le tour du porte-avions à la nage.

Le pauvre Jack obéit sans mot dire, et lui aussi parvient à exécuter l’ordre.

Le général américain dit alors au Russe :
– Disons plutôt que ÇA c’est du vrai courage !

Alors tous les deux, le Russe et l’Américain, se tournent vers le Français, et ils lui demandent :
– Et alors, qu’est-ce que vos gars peuvent faire de courageux ?

Alors le général français appelle un de ses gars :
– Gaston, viens un peu voir ici. Tu vas sauter du haut de ce mât, puis tu passeras sous la quille du porte-avions en nageant. C’est d’accord mon garçon ?

Alors Gaston regarde l’amiral français fixement et d’un air incrédule, puis il dit :
– Attendez un peu, que ce soit bien clair : vous voulez que je saute du haut du mât ?
– Oui !
– Et que je nage sous la quille ?
– Oui, c’est tout à fait ça.
– Vous devez être cinglé !

Et disant cela, Gaston s’en va d’un pas nonchalant.

En le laissant s’en aller, l’amiral français se tourne vers les deux autres et leur dit :
– Eh bien en voilà un, d’exemple de VRAI courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.