Le commercial frustré de bons repas et de câlins


Un commercial rentre au bout de trois mois de sa tournée aux Etats Unis.

Notre vendeur, gavé au MacDo, n’a plus qu’une envie : se faire une bonne petite bouffe. Sa femme, prise au dépourvue par le retour de son mari, sort un paquet du congélateur et se retourne vers son lui en chantant le célèbre refrain :
– Heureusement qu’il y a FINDUS, FINDUS !

Après avoir fini de déjeuner, le commercial dit à sa femme qu’après trois mois d’absence, il aurait bien envie d’une petite partie de jambe en l’air.

Sa femme lui répond que ce n’est pas possible étant donné la période cyclique qu’elle vient juste de débuter…

Et là, son mari la regarde et lui dit :
– Heureusement qu’il y a L’ANUS, L’ANUS ….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.