Le chasseur de prime, le bandit mexicain et l’avocay


Un bandit mexicain s’était fait une spécialité de traverser le Rio Grande pour aller attaquer des banques au Texas. On avait pas tardé à proposer une récompense pour sa capture, et un chasseur de primes texan s’était tout de suite mis à sa recherche. Un peu plus tard, le chasseur de primes trouve la trace du bandit mexicain. Il l’alpague dans un saloon du Texas et lui met le canon de son colt sur la tempe en lui disant :
– Tu es en état d’arrestation. Dis-moi où tu as caché ton magot ou bien je te fais sauter la cervelle (yeah).
Mais le bandit ne comprend pas l’anglais… La blague se serait arrêtée là si un avocat, parfait bilingue, n’était à ce moment précis dans le même saloon en train de boire sa Budweiser.
L’avocat propose alors ses services de traduction au chasseur de primes qui accepte. Et l’avocat pose les conditions du texan au mexicain dans sa langue :
– Donde esta los magotos (ou quelque chose comme ça)
Le mexicain lui répond que le magot est caché sous un chêne à deux cent mètres du saloon.
Le chasseur de primes demande alors à l’avocat de traduire et l’avocat dit :
– Il a dit « Va te faire foutre espèce d’enculé. Ta mère suce des extraterrestres à Roswell city et tu n’oseras jamais me tirer dessus ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.