Le Belge et les prostitués d’Amsterdam

Un belge décide d’aller passer le week-end à Amsterdam, sur les conseils d’un ami qui lui a appris que les prostituées hollandaises proposaient un forfait comprenant la nuit, la chambre d’hôtel et le bock de bière. Il fait toutes les vitrines de la ville mais les prix proposés sont trop élevés pour lui. Penaud, il s’apprête à reprendre le train, lorsqu’il avise un gravât immonde et flétri, entouré d’un essaim de mouches.

Le belge :
– C’est combien ?

Le gravât :
– C’est vingt florins avec la chambre d’hôtel et la bière.

Le belge :
– D’accord, je te suis.

Lorsqu’ils sont dans l’escalier, la prostituée se retourne vers lui et lui dit, un peu gênée :
– Ecoute, je préfère être honnête avec toi : je n’ai pas de clitoris.

Le belge:
– Bah, c’est pas grave. Je prendrai une Heineken.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.