Le bègue vendeur de bibles


C’est un gars qui vend des bibles en porte-à-porte depuis quelques années déjà, et il en a marre : il décide de se mettre à son compte. Il passe donc une annonce pour recruter des jeunes vendeurs qui vendront les bibles à sa place. Trois candidats se présentent : Le premier lui dit :
– Je VEUX vendre des bibles pour VOUS !
– C’est d’accord mon gars mon gars, tu es embauché : Tiens, prend ton équipement et va vendre des bibles !

Le second arrive et dit :
– Je VEUX vendre des bibles pour VOUS !
– C’est d’accord mon gars mon gars, tu es embauché : Tiens, prend ton équipement et va vendre des bibles !

Le troisième entre et dit :
– Je v-v-v-v-eux ven-ven-ven-dre d-d-d-des bi-bi-bi-bi-bibles p-p-p-pour v-v-v-vous
– Non mon gars. Je ne peux pas te prendre. Jamais tu n’arriveras à me vendre une bible. Laisse tomber !
– M-m-m-mais j’ai vr-vr-vrai-vrai-vraiment be-be-be-besoin de-de-de ce tr-tr-tr-tra-tra-travail !

Comme il n’y a plus de postulant pour le poste, le nouveau patron accepte de prendre le bègue à l’essai :
– Tiens, voilà un carton de bibles, prend le et va me vendre toutes les bibles que tu peux.

A la fin de la journée, les vendeurs rentrent à la base …

Le premier dit :
– J’ai vendu 8 bibles aujourd’hui.

Le second dit :
– J’ai vendu 11 bibles.

Le bègue dit :
– Auj-auj-auj-j-j-jourd’hui j-j-j-j’ai ven-ven-ven-vendu vingt-vingt-vingt-huit bi-bi-bi-bibles.

Le patron répond :
– SUPER les gars. Mais demain, j’attend de vous que vous me vendiez beaucoup plus de bibles que ça. Aujourd’hui c’était l’entraînement, demain, c’est la compétition !

A la fin de la deuxième journée, le premier vendeur est au rapport :
– J’ai vendu 32 bibles !

Le second dit :
– J’ai vendu 44 bibles !

Le bègue arrive et dit :
– Auj-auj-auj-j-jour-jour-jour-jourd’hui j-j-j-j’ai ven-ven-ven-vendu soi-soi-soi-xan-xante-dix-dix-dix-neuf
bi-bi-bi-bibles.

Le boss répond directement au bègue :
– Fantastique ! je me demande vraiment comment vous parvenez à vendre quasiment deux fois plus que les deux autres vendeurs ! Je serai curieux de connaître votre technique de vente…

Alors le bègue répond :
– Je-je-je-je les-les-les ab-ab-aborde sim-sim-sim-ple-ple-plement et j-j-j-je leur d-d-d-deman-demande s-s-s-s-si ils v-v-v-veulent qu-qu-que j-j-j-j-je l-l-l-leur v-v-v-v-v-vend-d-d-de une b-bi-bi-bi-bibl-bl-bl-bible ou s-s-s-si ils v-v-v-v-veul-l-l-veulent qu-qu-qu-que j-j-j-je l-l-leur LISE un pa-pa-pa-pa-ssa-ssa-ssa-ge ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.