La pomme et la bouse de vache


Une bouse de vache, dans un pré, essaie de lier conversation avec une pomme qui se balance au gré du vent, sur sa branche :
« Bonjour petite pomme ! Tu es jolie, tu sais ! Comment tu t’appelles ? La pomme, rouge et luisante, ne l’entend pas de cette oreille et snobe, méprisante, l’étron vulgaire qui ose lui adresser la parole. Elle se départit juste d’un « Pfeuh ! » méprisant, et hausserait bien les épaules si elle le pouvait.

…tic…tac…tic… le temps passe, et un berger aussi. Il évite la bouse, voit la pomme, sourit, s’en saisit, la frotte contre son gilet de coutil, et l’engloutit !

Et la bouse, alors dit gentiment :
« Au revoir, petite pomme… À BIENTÔT ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.